TÉLÉCHARGER 3DMARK FIRE STRIKE


Télécharger 3DMark: offrez-vous une batterie de tests permettant de pousser vos Fire Strike: le plus complexe, destinée aux tests sur machines joueurs très . 3DMark repose sur trois tests graphiques: Ice Storm Cloud Gate et Fire Strike. On y retrouve les célèbres effets DirectX 11 tels que la tesselation. S'en suivent. 18 déc. Ce contenu nécessite l'application de base 3DMark sur Steam pour fonctionner. Télécharger 3DMark Fire Strike benchmarks. Gratuit.

Nom: 3DMARK FIRE STRIKE
Format:Fichier D’archive ()
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:41.77 MB

TÉLÉCHARGER 3DMARK FIRE STRIKE

Ce contenu nécessite l'application de base 3DMark sur Steam pour fonctionner. Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou l'ignorer. Connectez-vous pour connaître les raisons pour lesquelles vous pourriez aimer ou non ce produit. Ces recommandations varient en fonction des jeux que vous possédez, des amis et des curateurs suivis. Ce produit n'est pas disponible dans votre langue.

pour faire un test en p je dois payer? Pseudo supprimé. 01 août à rabanim.info,1. 18 juil. 3DMark Windows Basic Edition is the world's most popular performance test. The four different benchmark tests are called Fire Strike, Sky Diver. Télécharger · Records du monde · Classements Comme 3DMark - Fire Strike ( Graphics Score) peut utiliser plusieurs cartes-graphiques, les classement sont.

Composé en réalité de 3 sous-benchmarks, il a la particularité d'être adapté à un très large éventail de plateformes, des PC haut de gamme aux smartphones en passant par les tablettes et les portables. Nous vous avons préparé un petit guide de ses spécificités ainsi que quelques premiers résultats obtenus avec la version PC de 3DMark.

Exit la référence au millésime ou au "Next" associé au projet, il s'agit finalement de 3DMark tout court et ce seront les sous-groupes de tests qui permettront de différencier les scores obtenus par rapport aux précédents 3DMark: Toutes les scènes de test sont dynamiques, une évolution notable par rapport à 3DMark 11 dont l'aspect statique avait été largement critiqué.

Pour l'ensemble de ces tests, une résolution fixe de rendu est exploitée et un filtre se charge de transposer l'image dans la résolution native de l'écran. Futuremark indique que ce filtre de mise à l'échelle a été conçu pour avoir un coût presque nul et indépendant de la résolution d'affichage. Pour le reste, un CPU dualcore et 2 Go de mémoire sont requis.

Il faudra attendre l'utilisation de SoC équipés de GPU plus évolués pour pouvoir accéder aux deux autres tests.

3DMark - Fire Strike (Graphics Score) records doverclocking @ HWBOT

Dans le premier cas, Android 3. Pour l'heure, ce n'est que la version PC x86 ou x64 qui est rendue disponible. Futuremark indique qu'il faudra encore patienter quelques semaines pour que les autres versions débarquent sur les app stores de Microsoft, Google et Apple. Comme d'habitude, la version PC est disponible en version gratuite.

Les 3 groupes de tests sont accessibles et toujours exécutés simultanément, il n'y a pas d'options et les résultats doivent être consultés en ligne.

Il est alors également possible de faire tourner les tests en boucle, pour tester la stabilité par exemple, de consulter les résultats hors ligne et d'avoir accès et des graphes détaillés. Par ailleurs notez que MSI et Galaxy, les sponsors de ce nouveau benchmark, proposeront cette version Advanced Edition en bundle avec certains de leurs produits. Ice Storm est prévu pour comparer smartphones, tablettes et ultra-portables.

S'il repose sur des fonctionnalités graphiques de niveau DirectX 9, comme 3DMark 06, il est cependant très différent de ce dernier qui avait été conçu pour pousser dans leurs derniers retranchements les PC de joueurs de Dans ce dernier cas, par exemple pour Tegra 3, le support optionnel du filtrage des ombres est requis. Futuremark insiste sur le fait que le tout a été prévu pour produire des scores comparables d'une plateforme à l'autre.

Le rendu du benchmark se fait en x mais rappelons qu'un filtre de scaling se charge de l'afficher dans la résolution native. Futuremark estime la consommation de mémoire graphique à Mo. Ice Storm repose sur un moteur au rendu direct et partiellement multi-threadé. Tout l'aspect rendu reste cependant traité par un seul thread. Pour l'éclairage, nous retrouvons un Blinn Phong basique pour les sources de lumières de type ponctuelles ou directionnelles. Seules les secondes peuvent optionnellement générer des ombres.

Enfin ce moteur supporte les surfaces transparentes ainsi que le rendu des particules.

Contenu téléchargeable

Le premier test graphique oriente sa charge plutôt vers le traitement de la géométrie alors que le second est plus lourd du côté du calcul des pixels. Ainsi, Futuremark parle de La géométrie plus complexe du test 1 est liée en grande partie au rendu des ombres, absents du test 2, alors que celui-ci fait appel à plusieurs filtres de post processing, absents du test 1.

Ice Storm Physics. Le test physique consiste pour sa part au calcul de collisions entre 2 soft-bodies et 2 rigid-bodies qui ont lieu dans 4 "mondes" distincts. Un thread par core CPU disponible est utilisé pour le calcul des simulations. Cloud Gate a été conçu pour comparer les PC d'entrée de gamme, particulièrement les portables équipés de cores graphiques intégrés. Tout comme Ice Storm, il tourne en x et Futuremark estime cette fois la consommation mémoire à Mo. Contrairement à Ice Storm par contre, Cloud Gate repose sur le même moteur que celui de Fire Strike et qui fait appel au rendu différé.

Le test 1 traite une géométrie plus lourde mais avec des shaders relativement simples. Pour chaque image du test 1, Futuremark estime la charge à 1. Des particules simples ainsi que des effets de post processing tels que l'éblouissement bloom et la profondeur de champ Depth of Field sont de la partie.

Le test 2 est à la base plus simple avec seulement Pour le test physique, nous passons ici à 32 "mondes" distincts, chacun intégrant un système de particules, 4 soft-bodies et 20 rigid-bodies, invisibles et utilisés uniquement pour simuler l'effet du souffle sur les premiers.

Le tout est simulé sur le CPU et exploite l'ensemble des threads disponibles. Fire Strike représente le test classique qui est attendu d'un nouveau 3DMark. Il est destiné à pousser dans leurs limites les derniers GPU du moment en utilisant des techniques de rendu avancées.

Pour rappel, si un seul thread reste responsable du rendu, d'autres threads peuvent être exploités pour préparer les listes de commandes. Le moteur de rendu est très proche de celui de 3DMark 11 que nous avions décortiqué en détail dans ce dossier. Il s'agit d'un rendu différé, qui consiste à éviter le calcul d'un éclairage complexe sur des pixels qui ne seront pas affichés.

Pour cela, seules des composantes basiques ce qui inclut les textures , nécessaires à l'éclairage, sont calculées dans un premier temps, lors du passage en revue de tous les objets de la scène. Toutes ces données sont stockées dans des mémoires tampons temporaires appelées render targets dont l'ensemble se nomme g-buffer et combinées ultérieurement pour le calcul final de l'éclairage, qui peut alors être vu comme un filtre de post-traitement et ne sera effectué qu'une seule fois par pixel affiché à l'écran.

Futuremark a cependant fait évoluer les scènes de test, elles sont plus lourdes, et a revu quelques techniques de rendu.

La tessellation fait ainsi appel à un niveau de subdivision plus élevé, mais avec des techniques adaptatives plus évoluées pour éviter de gaspiller de la puissance GPU sur des détails invisibles au final.

Tout comme pour 3DMark 11 , et contrairement au test Cloud Gate, l'éclairage de base repose sur une combinaison de réflectance diffuse Oren-Nayar et de réflectance spéculaire Cook-Torrance avec une atténuation atmosphérique optionnelle de type Rayleigh-Mie autrement appelée éclairage volumétrique.

Les effets de post-processing sont eux aussi similaires, voire identiques, à ceux de 3DMark Futuremark semble par contre avoir fait l'impasse sur les nombreuses et très gourmandes sources de lumière secondaires utilisées pour simuler l'illumination globale dans 3DMark A la place, un nouveau module d'éclairage dynamique des particules, particulièrement complexe, est introduit. Il fait appel à la tessellation et permet l'auto-illumination de ces particules ainsi que leur interaction avec les autres sources de lumières.

Ces particules peuvent générer des ombres, y compris sur les autres particules, ainsi qu'un effet de distorsion. Elles sont par ailleurs simulées sur le GPU via les compute shaders. Enfin, l'antialiasing est le parent pauvre de cette nouvelle édition de 3DMark. On y retrouve les célèbres effets DirectX 11 tels que la tesselation. S'en suivent des tests sur la puissance de calcul CPU pour la gestion de la physique.

Codes Promo Services Forum. Vidéos Actualités Tests Astuces Telecharger. Afficher les sections Afficher le menu.

Topic ou télécharger firestrike ?

Futuremark Corporation. Avis des utilisateurs.

Captures d'écran. Télécharger 3DMark gratuitement. En savoir plus. Testez les performances graphiques de votre ordinateur Futuremark revient sur le devant de la scène avec la nouvelle mouture de son logiciel de mesure de performances 3DMark. Configuration minimale:. Vous avez un problème avec ce logiciel, consultez les forums.

Les logiciels les mieux notés de cette catégorie. Tout savoir sur le téléchargement avec 01net. Imprimer cette fiche. Les indispensables de Telecharger.

Acrobat Reader DC. Nouveautés utilitaires.

Windows ISO Downloader. Téléchargez facilement n'importe quelle image disque d'installation de Windows.