TÉLÉCHARGER HIBERNATE 3.6


Sélectionne une NamingStrategy (stratégie de nommage). visit http:// rabanim.info and download the example. JPA Provider: In addition to its own "native" API, Hibernate is also an implementation of the Java Persistence API (JPA) specification. As such, it can be easily. Télécharger. Spring par la pratique. Mieux développer ses applications Java/ J2EE avec Spring, Hibernate, Struts, Ajax. Document Adobe Acrobat MB.

Nom: HIBERNATE 3.6
Format:Fichier D’archive ()
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:30.43 Megabytes

TÉLÉCHARGER HIBERNATE 3.6

Hibernate ORM enables developers to more easily write applications whose data outlives the application process. Key Features Include: JPA Provider: Idiomatic persistence: Hibernate enables you to develop persistent classes following natural Object-oriented idioms including inheritance, polymorphism, association, composition, and the Java collections framework. Hibernate requires no interfaces or base classes for persistent classes and enables any class or data structure to be persistent. Hibernate was designed to work in an application server cluster and deliver a highly scalable architecture.

télécharger Log4j à partir de rabanim.info Pour utiliser Log4j, vous activée. Implémenter une NamingStrategy. L'interface rabanim.info 27 janv. Spring / iBatis · Documentation Spring 3: Couche ORM Hibernate – non intrusif Avec Hibernate > Le jar hibernate jar Commons-Logging (à partir du site téléchargement commons-logging) — > jar Log4j. Logguer. Hibernate loggue divers évènements en utilisant Apache Vous pouvez télécharger Log4j à partir de rabanim.info

Cette fabrique est supposée être partagée par tous les threads de l'application:. Cependant, Hibernate permet à votre application d'instancier plus d'une SessionFactory. C'est utile si vous utilisez plus d'une base de données. Ce choix de design permet à l'application d'obtenir les connexions JDBC de la façon qu'il lui plait:.

L'application doit faire attention à ne pas ouvrir deux Session s concurrentes en utilisant la même connexion! Alternativement, vous pouvez laisser la SessionFactory ouvrir les connexions pour vous.

Passer une instance de java. Properties à Configuration. Placer hibernate. Si vous suivez cette approche, ouvrir une Session est aussi simple que:. Tous les noms et sémantiques des propriétés d'Hibernate sont définies dans la javadoc de la classe net.

Nous allons décrire les paramètres les plus importants pour une connexion JDBC. Hibernate obtiendra des connexions et les mettra dans un pool en utilisant java. DriverManager si vous positionner les paramètres de la manière suivante:. L'algorithme natif de pool de connexions d'Hibernate est plutôt rudimentaire. Il a été fait dans le but de vous aider à démarrer et n'est pas prévu pour un système en production ou même pour un test de peformance.

Utiliser un pool tiers pour de meilleures performances et une meilleure stabilité: Hibernate utilisera le provider intégré C3P0ConnectionProvider pour le pool de connexions si vous positionnez les propriétés hibernate. Vous devez positionner les propriétés hibernate. Le cache des Prepared Statement est activé fortement recommandé si hibernate. Merci de vous référer à la documentation de apache commons-pool pour l'utilisation et la compréhension de ces propriétés.

Dans le cadre de l'utilisation au sein d'un serveur d'applications, Hibernate peut obtenir les connexions à partir d'une javax. Datasource enregistrée dans le JNDI. Positionner les propriétés suivantes:.

Les connexions JDBC obtenues à partir d'une datasource JNDI participeront automatiquement aux transactions gérées par le conteneur du serveur d'applications. Des propriétés supplémentaires de connexion peuvent être passées en préfixant le nom de la propriété par " hibernate.

Par exemple, vous pouvez spécifier un jeu de caractères en utilisant hibernate. Vous pouvez fournir votre propre stratégie d'obtention des connexions JDBC en implémentant l'interface net. Vous pouvez sélectionner une implémentation spécifique en positionnant hibernate. Il y a un certain nombre d'autres propriétés qui contrôlent le fonctionnement d'Hibernate à l'exécution.

Toutes sont optionnelles et ont comme valeurs par défaut des valeurs "raisonnables" pour un fonctionnement nominal. Elle ne peuvent l'être dans une instance de Properties passée à la Configuration. Propriétés de configuration d'Hibernate. Vous devriez toujours positionner la propriété hibernate.

Ce n'est pas strictement obligatoire à moins de vouloir utiliser la génération de clé primaire native ou par sequence ou de vouloir utiliser le mécanisme de lock pessimiste ex. Cependant, si vous spécifiez un dialecte, Hibernate utilisera des valeurs adaptées pour certaines autres propriétés listées ci-dessus, vous évitant l'effort de le faire à la main.

Dialectes SQL d'Hibernate hibernate. Si votre base de données supporte les outer joins de type ANSI ou Oracle, le chargement par jointure ouverte devrait améliorer les performances en limitant le nombre d'aller-retour avec la base de données la base de données effectuant donc potentiellement plus de travail.

Par défaut, le graphe chargé lorsqu'un objet est demandé, finit aux objets feuilles, aux collections, aux objets avec proxy ou lorsqu'une circularité apparaît.

Le chargement peut être activé ou désactivé valeur par défaut pour une association particulière , en positionant l'attribut outer-join dans le mapping XML.

Le chargement par jointure ouverte peut être désactivé de manière globale en positionant la propriété hibernate. Une valeur de 1 ou plus permet les jointures ouvertes pour toutes les associations un-à-un et plusieurs-à-un qui sont, par défaut, positionnées à la valeur de jointure outerte auto.

Cependant, les associations un-à-plusieurs et les collections ne sont jamais chargées en utilisant une jonture ouverte, à moins de le déclarer de façon explicite pour chaque association. Cette fonctionalité peut être surchargée à l'exécution dans les requêtes Hibernate. Oracle limite la taille d'un tableau de byte qui peuvent être passées à et vers son pilote JDBC.

Si vous souhaitez utiliser des instances larges de type binary ou serializable , vous devez activer la propriété hibernate. C'est une fonctionalité de niveau JVM uniquement. Vous pouvez intégrer un cache de second niveau de type JVM ou cluster en implémentant l'interface net. Plongez sur un sujet précis avec les épisodes interview. Supportez les radotages de vos hôtes: Google absent de JavaOne http: Interview James Gosling http: Franck Wolff et William Drai http: Vous pouvez nous voir gigoter pendant l'enregistrement à l'Université du SI: Enfin pas Antonio qui dansait sur son vélo Maven dependency plugin http: J'avais vu il y a quelque temps un service qui m'avait bien plu dans le concept.

L'idée est simple. A la fin du mois, votre cagnotte mensuelle est distribuée équitablement entre les différentes choses sur lesquelles vous avez voté. Je trouve cette idée de micro paiement et de distribution bien sympathique et je voulais l'encourager. Alors n'hesitez-pas à vous inscrire et à commencer à partager! Pour ceux que cette aventure intéresse, Flattr est en beta. J'ai trois invitations que je peux donner email: The translated version might not be up to date!

However, the differences should only be very minor. Consult the English reference documentation if you are missing information or encounter a translation error. If you like to contribute to a particular translation, contact us on the Hibernate developer mailing list. Traducteur s: Travailler dans les deux univers que sont l'orienté objet et la base de données relationnelle peut être lourd et consommateur en temps dans le monde de l'entreprise d'aujourd'hui.

Non seulement, Hibernate s'occupe du transfert des classes Java dans les tables de la base de données et des types de données Java dans les types de données SQL , mais il permet de requêter les données et propose des moyens de les récupérer. Il peut donc réduire de manière significative le temps de développement qui aurait été dépensé autrement dans une manipulation manuelle des données via SQL et JDBC. Le but d'Hibernate est de libérer le développeur de 95 pourcent des tâches de programmation liées à la persistence des données communes.

Hibernate n'est probablement pas la meilleure solution pour les applications centrées sur les données qui n'utilisent que les procédures stockées pour implémenter la logique métier dans la base de données, il est le plus utile dans les modèles métier orientés objets dont la logique métier est implémentée dans la couche Java dite intermédiaire.

Cependant, Hibernate vous aidera à supprimer ou à encapsuler le code SQL spécifique à votre base de données et vous aidera sur la tâche commune qu'est la transformation des données d'une représentation tabulaire à une représentation sous forme de graphe d'objets. Regardez le répertoire eg de la distribution Hibernate, il contient une application simple et autonome.

A partir d'une invite de commande dans le répertoire de la distribution, tapez ant eg cela utilise Ant , ou sous Windows tapez build eg. Faîtes de cette documentation de référence votre principale source d'information. Pensez à lire Hibernate in Action http: Visitez aussi http: Les questions les plus fréquemment posées FAQs trouvent leur réponse sur le site web Hibernate. Des démos, exemples et tutoriaux de tierces personnes sont référencés sur le site web Hibernate. Si vous avez des questions, utilisez le forum utilisateurs du site web Hibernate.

Nous utilisons également l'outil de gestion des incidents JIRA pour tout ce qui est rapports de bogue et demandes d'évolution. Si vous êtes intéressé par le développement d'Hibernate, joignez-vous à la liste de diffusion de développement. Le développement commercial, le support de production et les formations à Hibernate sont proposés par JBoss Inc voir http: Ce tutoriel détaille la mise en place d'Hibernate 2. Hibernate est prévu pour fonctionner à la fois dans un environnement managé tel que proposé par tous les plus grands serveurs d'applications J2EE, mais aussi dans les applications Java autonomes.

Bien que le système de base de données utilisé dans ce toturiel soit PostgreSQL 7. Premièrement, nous devons copier toutes les bibliothèques nécessaires à l'installation dans Tomcat. On se réfèrera aux deux niveaux de classloader que sont le classloader de classpath global et de classpath contextuel de la webapp.

Copiez le pilote JDBC de la base de données dans le classpath global. Pour ce tutoriel, copiez la blbliothèque pg73jdbc3. Si vous voulez utiliser une base de données différente, copiez simplement le pilote JDBC approprié. Ne copiez jamais autre chose dans le classpath global de Tomcat ou vous auriez des problèmes avec divers outils tels que log4j, commons-logging, et d'autres. Ces deux répertoires sont, par définition de la spécification J2EE, dans le classpath contextuel de la webapp. Hibernate se présente sous la forme d'une blbliothèque JAR.

Le fichier hibernate2. Copiez les bibliothèques tierces requises dans le classpath de contexte. Bibliothèques tierces nécessaires à Hibernate. Nous allons maintenant configurer le pool de connexions à la base de données à la fois dans Tomcat mais aussi dans Hibernate. Pour accéder aux servlets, appeler l'URL http: Vous pouvez également commencer à créer une servlet simple qui possède une méthode process vide. Si vous éprouvez des problèmes pour faire fonctionner le pool de connexions, référez-vous à la documentation Tomcat.

La prochaine étape consiste à configurer Hibernate pour utiliser les connexions du pool attaché au JNDI. Nous allons utiliser le fichier de configuration XML d'Hibernate. L'approche basique utilisant le fichier. Nous utiliserons le fichier de configuration XML parce que c'est souvent plus pratique.

Le fichier de configuration montre que nous avons stoppé la log des commandes SQL, positionné le dialecte SQL de la base de données utilisée, et fournit le lien où récupérer les connexions JDBC en déclarant l'adresse JNDI à laquelle est attachée le pool de source de données. Le dialecte est un paramètrage nécessaire du fait que les bases de données diffèrent dans leur interprétation du SQL "standard".

Hibernate s'occupe de ces différences et vient avec des dialectes pour toutes les bases de données les plus connues commerciales ou open sources. Une SessionFactory est un concept Hibernate qui représente un et un seul entrepôt de données ; plusieurs bases de données peuvent être utilisées en créant plusieurs fichiers de configuration XML, plusieurs objets Configuration et SessionFactory dans votre application.

Le dernier élément de hibernate. Ce fichier contient les métadonnées du lien entre la classe Java aussi appelé POJO pour Plain Old Java Object et une table de la base de données voire plusieurs tables. Nous reviendrons bientôt sur ce fichier. Commençons par écrire la classe java ou POJO et déclarons les métadonnées de mapping pour celle-ci.

Un POJO est souvent un JavaBean dont les propriétés de la classe sont accessibles via des getters et des setters qui encapsulent la représentation interne dans une interface publique:. Hibernate ne restreint pas l'usage des types de propriétés ; tous les types du JDK et les types primitifs comme String , char et Date peuvent être mappés, ceci inclus les classes du framework de collection de Java.

Vous pouvez les mapper en tant que valeurs, collections de valeurs ou comme associations avec les autres entités. Cet identifiant est chaudement recommandé pour les entités comme Cat: Hibernate peut utiliser les identifiants pour son seul fonctionnement interne non visible de l'application mais vous perdriez en flexibilité dans l'architecture de votre application.

Les classes persistantes n'ont besoin d'implémenter aucune interface particulière et n'ont pas besoin d'hériter d'une quelconque classe de base. Hibernate n'utilise également aucun mécanisme de manipulation des classes à la construction, tel que la manipulation du byte-code ; il s'appuie uniquement sur le mécanisme de réflexion de Java et sur l'extension des classes à l'exécution via CGLIB.

On peut donc, sans la moindre dépendance entre les classes POJO et Hibernate, les mapper à une table de la base de données. Le fichier de mapping Cat. Les métadonnées contiennent la déclaration des classes persistantes et le mapping entre les propriétés les colonnes, les relations de type clé étrangère vers les autres entités et les tables de la base de données.

Toute classe persistante doit avoir un identifiant en fait, uniquement les classes représentant des entités, pas les valeurs dépendant d'objets, qui sont mappées en tant que composant d'une entité.

Cette propriété est utilisée pour distinguer les objets persistants: Nous utilisons le générateur UUID recommandé uniquement pour les tests dans la mesure où les clés techniques générées par la base de données doivent être privilégiées. Toutes les propriétés de Cat sont mappées à la même table. La propriété name est mappée utilisant une déclaration explicite de la colonne de base de données. C'est particulièrement utile dans le cas où le schéma de la base de données est généré automatiquement en tant qu'ordre SQL - DDL par l'outil d'Hibernate SchemaExport à partir des déclarations du mapping.

Toutes les autres propriétés prennent la valeur par défaut donnée par Hibernate ; ce qui, dans la majorité des cas, est ce que l'on souhaite. La table CAT dans la base de données sera:.

Cet outil crée un fichier de type DDL SQL qui contient la définition de la table, les contraintes de type des colonnes, les contraintes d'unicité et les index. Nous sommes maintenant prêts à utiliser la Session Hibernate.

C'est l'interface du gestionnaire de persistance , on l'utilise pour sauver et récupérer les Cat s respectivement dans et à partir de la base de données. Mais d'abord, nous devons récupérer une Session l'unité de travail Hibernate à partir de la SessionFactory:. Une SessionFactory est responsable d'une base de données et n'accepte qu'un seul fichier de configuration XML hibernate.

Vous pouver positionner les autres propriétés voire même changer le méta-modèle du mapping en utilisant Configuration avant de construire la SessionFactory elle est immuable. Comment créer la SessionFactory et comment y accéder dans notre application?

En général, une SessionFactory n'est construite qu'une seule fois, c'est-à-dire au démarrage avec une servlet de type load-on-startup. Cela veut donc dire que l'on ne doit pas la garder dans une variable d'instance des servlets, mais plutôt ailleurs. Il faut un support de type Singleton pour pouvoir y accéder facilement.

L'approche montrée ci-dessous résout les deux problèmes: Nous implémentons HibernateUtil , une classe utilitaire. Non seulement cette classe s'occupe de garder SessionFactory dans un de ses attributs statiques, mais en plus elle garde la Session du thread courant dans une variable de type ThreadLocal.

Vous devez bien comprendre le concept Java de variable de type tread-local locale à un thread avant d'utiliser cette classe utilitaire. Une SessionFactory est threadsafe: Une Session est un objet non threadsafe qui représente une unité de travail avec la base de données.

Les Session s sont ouvertes par la SessionFactory et sont fermées quand le travail est terminé:. Dans une Session , chaque opération sur la base de données se fait dans une transaction qui isole les opérations de la base de données c'est également le cas pour les lectures seules. Cela permet d'avoir un code portable et déployable sans le moindre changement dans un environnement transactionnel géré par le conteneur - CMT - JTA est utilisé dans ce cas.

Il est à noter que l'exemple ci-dessus ne gère pas les exceptions. Notez également que vous pouvez appeler HibernateUtil. Vous devez vous assurer que la Session est fermée après la fin de votre unité de travail et avant que la réponse HTTP soit envoyée. Cela peut être par exemple dans le code de votre servlet ou dans un filtre de servlet.

L'effet de bord intéressant de la seconde solution est l'initialisation tardive: Hibernate peut donc charger, lors de votre navigation dans le graphe, les objets qui n'étaient pas initialisés.

Hibernate possède différentes méthodes de récupération des objets à partir de la base de données. Ce langage puissant et facile à comprendre est une extension orientée objet du SQL:. Hibernate offre également une API orientée objet de requêtage par critères qui peut être utilisée pour formuler des requêtes typées.

Bien sûr, Hibernate utilise des PreparedStatement s et les paramètres associés pour toutes ses communications SQL avec la base de données. Nous n'avons fait que gratter la surface d'Hibernate dans ce petit tutoriel. Notez que nous n'avons pas inclus de code spécifique aux servlets dans notre exemple. Vous devez créer vous-même une servlet et y insérer le code Hibernate qui convient.

Garder à l'esprit qu'Hibernate, en tant que couche d'accès aux données, est fortement intégré à votre application. En général, toutes les autres couches dépendent du mécanisme de persistance quel qu'il soit. Soyez sûr de comprendre les implications de ce design. Ce diagramme montre Hibernate utilisant une base de données et des données de configuration pour fournir un service de persistance et des objets persistants à l'application. Nous aimerions décrire une vue plus détaillée de l'architecture.

Malheureusement, Hibernate est flexible et supporte différentes approches. Nous allons en montrer les deux extrêmes. L'architecture légère laisse l'application fournir ses propres connexions JDBC et gérer ses propres transactions. Cette approche utilise le minimum des APIs Hibernate Un cache threadsafe immuable des mappings vers une et une seule base de données. Une factory fabrique de Session et un client de ConnectionProvider. Peut contenir un cache optionnel de données de second niveau qui est réutilisable entre les différentes transactions que cela soit au niveau processus ou au niveau cluster.

Un objet mono-threadé, à durée de vie courte, qui représente une conversation entre l'application et l'entrepôt de persistance. Encapsule une connexion JDBC. Factory fabrique des objets Transaction. Contient un cache de premier niveau des objets persistants, ce cache est obligatoire.

Il est utilisé lors de la navigation dans le graphe d'objets ou lors de la récupération d'objets par leur identifiant. Objets mono-threadés à vie courte contenant l'état de persistance et la fonction métier. Ceux-ci sont en général les objets de type JavaBean ou POJOs ; la seule particularité est qu'ils sont associés avec une et une seule Session. Dès que la Session est fermée, ils seront détachés et libre d'être utilisés par n'importe laquelle des couches de l'application ie.

Instances de classes persistantes qui ne sont actuellement pas associées à une Session. Elles ont pu être instanciées par l'application et ne pas avoir encore été persistées ou elle ont pu être instanciées par une Session fermée.

Optionnel Un objet mono-threadé à vie courte utilisé par l'application pour définir une unité de travail atomique. Une Session peut fournir plusieurs Transaction s dans certain cas. Abstrait l'application de la Datasource ou du DriverManager sous-jacent. Optionnel Une fabrique d'instances de Transaction. Hibernate peut être configuré via une MBean standard. Mais dans la mesure où la plupart des serveurs d'application ne supportent pas encore JMX, Hibernate fournit quelques mécanismes de configuration "non-standard".

Merci de vous référer au site web d'Hibernate pour de plus amples détails sur la façon de configurer Hibernate et le faire tourner en tant que composant JMX dans JBoss. Hibernate peut aussi être configuré en tant que connecteur JCA.

HIBERNATE - Persistence Relationnelle dans un Java standard

Référez-vous au site web pour de plus amples détails. Parce qu'Hibernate est conçu pour fonctionner dans différents environnements, il existe beaucoup de paramètres de configuration. Heureusement, la plupart ont des valeurs par défaut appropriées et la distribution d'Hibernate contient un exemple de fichier hibernate. Généralement, vous n'avez qu'à placer ce fichier dans votre classpath et à l'adapter.

Une instance de net. Configuration représente un ensemble de mappings des classes Java d'une application vers la base de données SQL. La Configuration est utilisée pour construire un objet immuable SessionFactory.

Les mappings sont constitués d'un ensemble de fichiers de mapping XML. Vous pouvez obtenir une instance de Configuration en l'instanciant directement.

Voici un exemple de configuration d'une source de données et d'un mapping composé de deux fichiers de configuration XML qui se trouvent dans le classpath:. Une alternative parfois meilleure est de laisser Hibernate charger le fichier de mapping en utilisant getResourceAsStream:.

Cette approche élimine les noms de fichiers en dur. Une Configuration permet également plusieurs valeurs optionnelles:. Une Configuration est sensée être un objet nécessaire pendant la phase de configuration et être libérée une fois la SessionFactory construite. Quand tous les mappings ont été parsés par la Configuration , l'application doit obtenir une fabrique d'instances de Session. Cette fabrique est supposée être partagée par tous les threads de l'application:. Cependant, Hibernate permet à votre application d'instancier plus d'une SessionFactory.

C'est utile si vous utilisez plus d'une base de données. Ce choix de design permet à l'application d'obtenir les connexions JDBC de la façon qu'il lui plait:. L'application doit faire attention à ne pas ouvrir deux Session s concurrentes en utilisant la même connexion! Alternativement, vous pouvez laisser la SessionFactory ouvrir les connexions pour vous. Passer une instance de java. Properties à Configuration. Placer hibernate.

Si vous suivez cette approche, ouvrir une Session est aussi simple que:. Tous les noms et sémantiques des propriétés d'Hibernate sont définies dans la javadoc de la classe net. Nous allons décrire les paramètres les plus importants pour une connexion JDBC. Hibernate obtiendra des connexions et les mettra dans un pool en utilisant java.

DriverManager si vous positionner les paramètres de la manière suivante:. L'algorithme natif de pool de connexions d'Hibernate est plutôt rudimentaire. Il a été fait dans le but de vous aider à démarrer et n'est pas prévu pour un système en production ou même pour un test de peformance. Utiliser un pool tiers pour de meilleures performances et une meilleure stabilité: Hibernate utilisera le provider intégré C3P0ConnectionProvider pour le pool de connexions si vous positionnez les propriétés hibernate.

Vous devez positionner les propriétés hibernate. Le cache des Prepared Statement est activé fortement recommandé si hibernate. Merci de vous référer à la documentation de apache commons-pool pour l'utilisation et la compréhension de ces propriétés. Dans le cadre de l'utilisation au sein d'un serveur d'applications, Hibernate peut obtenir les connexions à partir d'une javax. Datasource enregistrée dans le JNDI. Positionner les propriétés suivantes:. Les connexions JDBC obtenues à partir d'une datasource JNDI participeront automatiquement aux transactions gérées par le conteneur du serveur d'applications.

Des propriétés supplémentaires de connexion peuvent être passées en préfixant le nom de la propriété par " hibernate. Par exemple, vous pouvez spécifier un jeu de caractères en utilisant hibernate. Vous pouvez fournir votre propre stratégie d'obtention des connexions JDBC en implémentant l'interface net. Vous pouvez sélectionner une implémentation spécifique en positionnant hibernate. Il y a un certain nombre d'autres propriétés qui contrôlent le fonctionnement d'Hibernate à l'exécution.

Toutes sont optionnelles et ont comme valeurs par défaut des valeurs "raisonnables" pour un fonctionnement nominal. Elle ne peuvent l'être dans une instance de Properties passée à la Configuration. Propriétés de configuration d'Hibernate. Vous devriez toujours positionner la propriété hibernate. Ce n'est pas strictement obligatoire à moins de vouloir utiliser la génération de clé primaire native ou par sequence ou de vouloir utiliser le mécanisme de lock pessimiste ex.

Cependant, si vous spécifiez un dialecte, Hibernate utilisera des valeurs adaptées pour certaines autres propriétés listées ci-dessus, vous évitant l'effort de le faire à la main. Dialectes SQL d'Hibernate hibernate. Si votre base de données supporte les outer joins de type ANSI ou Oracle, le chargement par jointure ouverte devrait améliorer les performances en limitant le nombre d'aller-retour avec la base de données la base de données effectuant donc potentiellement plus de travail.

Par défaut, le graphe chargé lorsqu'un objet est demandé, finit aux objets feuilles, aux collections, aux objets avec proxy ou lorsqu'une circularité apparaît.

Le chargement peut être activé ou désactivé valeur par défaut pour une association particulière , en positionant l'attribut outer-join dans le mapping XML.

Le chargement par jointure ouverte peut être désactivé de manière globale en positionant la propriété hibernate. Une valeur de 1 ou plus permet les jointures ouvertes pour toutes les associations un-à-un et plusieurs-à-un qui sont, par défaut, positionnées à la valeur de jointure outerte auto. Cependant, les associations un-à-plusieurs et les collections ne sont jamais chargées en utilisant une jonture ouverte, à moins de le déclarer de façon explicite pour chaque association.

Cette fonctionalité peut être surchargée à l'exécution dans les requêtes Hibernate. Oracle limite la taille d'un tableau de byte qui peuvent être passées à et vers son pilote JDBC. Si vous souhaitez utiliser des instances larges de type binary ou serializable , vous devez activer la propriété hibernate. C'est une fonctionalité de niveau JVM uniquement. Vous pouvez intégrer un cache de second niveau de type JVM ou cluster en implémentant l'interface net.

Vous pouvez sélectionner l'implémentation spécifique en positionnant hibernate. Si vous souhaitez utiliser l'API d'Hibernate Transaction , vous devez spécifier une classe factory d'instances de Transaction en positionnant la propriété hibernate. L'API Transaction masque le mécanisme de transaction sous-jacent et permet au code utilisant Hibernate de tourner dans des environnements managés et non-managés sans le moindre changement.

Valeur par défaut. Vous pouvez également définir votre propre stratégie transactionnelle pour un service de transaction CORBA par exemple. En effet, cet accès n'est pas standardisé par la norme J2EE:.

Si cette propriété est omise, la SessionFactory ne sera pas associée au JNDI c'est particulièrement pratique dans les environnements ayant une implémentation de JNDI en lecture seule, comme c'est le cas pour Tomcat. S'ils ne sont pas spécifiés, l' InitialContext par défaut sera utilisé. Vous pouvez définir de nouveaux tokens dans les requêtes Hibernate en utilisant la propriété hibernate.

Par exemple:. Hibernate loggue divers évènements en utilisant Apache commons-logging. Le service commons-logging délèguera directement à Apache Log4j si vous incluez log4j. Vous pouvez télécharger Log4j à partir de http: Pour utiliser Log4j, vous devrez placer dans votre classpath un fichier log4j. Nous vous recommandons fortement de vous familiariser avec les messages de logs d'Hibernate.

Beaucoup de soins a été apporté pour donner le plus de détails possibles sans les rendre illisibles. C'est un outil essentiel en cas de soucis. De même, n'oubliez pas d'activer les logs SQL comme décrit précédemment hibernate.

L'interface net. NamingStrategy vous permet de spécifier une "stratégie de nommage" des objets et éléments de la base de données. Vous pouvez fournir des règles pour automatiquement générer les identifiants de base de données à partir des identifiants Java, ou transformer une colonne ou table "logique" donnée dans le fichier de mapping en une colonne ou table "physique". La stratégie par défaut utilisée par Hibernate est minimale.

Vous pouvez définir une stratégie différente en appelant Configuration. ImprovedNamingStrategy est une stratégie fournie qui peut être utile comme point de départ de quelques applications. Une approche alternative est de spécifier toute la configuration dans un fichier nommé hibernate.

Ce fichier peut être utilisé à la place du fichier hibernate. En voici un exemple:. Vous pouvez utiliser une fichier de configuration XML de nom différent en utilisant. Les classes persistantes sont les classes d'une application qui implémentent les entités d'un problème métier ex. Client et Commande dans une application de commerce électronique. Les classes persistantes ont, comme leur nom l'indique, des instances transiantes mais aussi persistantes c'est-à-dire stockées en base de données.

Hibernate fonctionne de manière optimale lorsque ces classes suivent quelques règles simples, aussi connues comme le modèle de programmation Plain Old Java Object POJO. Toute bonne application Java nécessite une classe persistante représentant les félins. Cat déclare des méthodes d'accès pour tous ses attributs persistants. Nous pensons qu'il est bien mieux de découpler ce détail d'implémentation du mécanisme de persistence. Hibernate persiste les propriétés suivant le style JavaBeans et reconnait les noms de méthodes de la forme getFoo , isFoo et setFoo.

Cat possède un constructeur par défaut sans argument implicite. Toute classe persistante doit avoir un constructeur par défaut qui peut être non-publique pour permettre à Hibernate de l'instancier en utilisant Constructor. Cat possède une propriété appelée id. Cette propriété conserve la valeur de la colonne de clé primaire de la table d'une base de données.

La propriété aurait pu s'appeler complètement autrement, et son type aurait pu être n'importe quel type primitif, n'importe quel "encapsuleur" de type primitif, java. String ou java. Si votre base de données héritée possède des clés composites, elles peuvent être mappées en utilisant une classe définie par l'utilisateur et possédant les propriétés associées aux types de la clé composite - voir la section concernant les identifiants composites plus bas.

La propriété d'identifiant est optionnelle.

Nouveau poste: TÉLÉCHARGER FMI 3.6

Vous pouver l'oublier et laisser Hibernate s'occuper des identifiants de l'objet en interne. Cependant, pour beaucoup d'applications, avoir un identifiant reste un design bon et très populaire.

Le podcast Java en Français

De plus, quelques fonctionnalités ne sont disponibles que pour les classes déclarant un identifiant de propriété:. Nous recommandons que vous déclariez les propriétés d'identifiant de manière uniforme.

Nous recommandons également que vous utilisiez un type nullable ie. Une fonctionalité clée d'Hibernate, les proxies , nécessitent que la classe persistente soit non finale ou qu'elle soit l'implémentation d'une interface qui déclare toutes les méthodes publiques. Vous pouvez persister, grâce à Hibernate, les classes final qui n'implémentent pas d'interface, mais vous ne pourrez pas utiliser les proxies - ce qui limitera vos possibilités d'ajustement des performances.

Une sous-classe doit également suivre la première et la seconde règle. Elle hérite sa propriété d'identifiant de Cat. Vous devez surcharger les méthodes equals et hashCode si vous avez l'intention de "mélanger" des objets de classes persistantes ex dans un Set. Même si deux objets a et b représentent la même ligne dans la base de données ils ont la même valeur de clé primaire comme identifiant , nous ne pouvons garantir qu'ils seront la même instance Java hors du contexte d'une Session donnée.

Si cette valeur est identique, les deux doivent représenter la même ligne de base de données, ils sont donc égaux si les deux sont ajoutés à un Set , nous n'auront qu'un seul élément dans le Set. Malheureusement, nous ne pouvons pas utiliser cette approche. Hibernate n'assignera de valeur d'identifiant qu'aux objets qui sont persistant, une instance nouvellement créée n'aura donc pas de valeur d'identifiant! Nous recommandons donc d'implémenter equals et hashCode en utilisant l'égalité par clé métier.

L'égalité par clé métier signifie que la méthode equals compare uniquement les propriétés qui forment une clé métier, une clé qui identifierait notre instance dans le monde réel une clé candidate naturelle:. Garder à l'esprit que notre clé candidate dans ce cas, une clé composée du nom et de la date de naissance n'a à être valide et pertinente que pour une opération de comparaison particulière peut-être même pour un seul cas d'utilisation.

Nous n'avons pas besoin du même critère de stabilité que celui nécessaire à la clé primaire réelle! Une classe persistence peut, de manière facultative, implémenter l'interface Lifecycle qui fournit des callbacks permettant aux objets persistants d'effectuer des opérations d'initialisation ou de nettoyage après une sauvegarde ou un chargement et avant une suppression ou une mise à jour.

L' Interceptor d'Hibernate offre cependant une alternative moins intrusive. Il ne doit pas être utilisé pour charger des objets dépendants parce que l'interface Session ne doit pas être appelée au sein de cette méthode. Un autre usage possible de onLoad , onSave et onUpdate est de garder une référence à la Session courante pour un usage ultérieur.

Notez que onUpdate n'est pas appelé à chaque fois que l'état persistant d'un objet est mis à jour. Elle n'est appelée que lorsqu'un objet transiant est passé à Session. Si onSave , onUpdate ou onDelete retourne true , l'opération n'est pas effectuée et ceci de manière silencieuse.

Si une CallbackException est levée, l'opération n'est pas effectuée et l'exception est retournée à l'application. Notez que onSave est appelé après que l'identifiant ait été assigné à l'objet sauf si la génération native de clés est utilisée. Si la classe persistante a besoin de vérifier des invariants avant que son état soit persisté, elle peut implémenter l'interface suivante:.

L'objet doit lever une ValidationFailure si un invariant a été violé. Une instance de Validatable ne doit pas changer son état au sein de la méthode validate. Contrairement aux méthodes de callback de l'interface Lifecycle , validate peut être appelé à n'importe quel moment. L'application ne doit pas s'appuyer sur les appels à validate pour des fonctionalités métier. Dans le chapitre suivant, nous allons voir comment les mappings Hibernate sont exprimés dans un format XML simple et lisible.

Beaucoup d'utilisateurs d'Hibernate préfèrent embarquer les informations de mapping directement dans le code source en utilisant les tags XDoclet hibernate. Nous ne couvrirons pas cette approche dans ce document parce que considérée comme une part de XDoclet. Cepdendant, nous avons inclus l'exemple suivant utilisant la classe Cat et le mapping XDoclet.

Le document de mapping est conçu pour être lisible et éditable à la main. Le vocabulaire de mapping est orienté Java, ce qui signifie que les mappings sont construits autour des classes java et non autour des déclarations de tables. Même si beaucoup d'utilisateurs d'Hibernate choisissent d'écrire les fichiers de mapping à la main, il existe des outils pour les générer, comme XDoclet, Middlegen et AndroMDA. Nous allons parler du document de mapping. Nous aborderons uniquement les éléments du document utilisés à l'exécution par Hibernate.

Ce document contient d'autres attributs et éléments optionnels qui agissent sur le schéma de base de données exporté par l'outil d'export de schéma. Tous les mappings XML doivent déclarer le doctype de l'exemple précédent. Hibernate cherchera toujours en priorité la DTD dans le classpath.

Cet élément possède trois attributs optionnels. L'attribut schema spécifie à quel schéma appartiennent les tables déclarées par ce mapping. S'il est spécifié, les noms des tables seront qualifiés par le nom de schéma donné.

S'il est absent, les noms des tables ne seront pas qualifiées. L'attribut default-cascade spécifie quel style de cascade doit être adopté pour les propriétés et collections qui ne spécifient par leur propre attribut cascade. L'attribut auto-import nous permet d'utiliser, par défaut, des noms de classe non qualifiés dans le langage de requête. Le nom du schéma de base de données. Un style de cascade par défaut.

Spécifie si l'on peut utiliser des noms de classes non qualifiés pour les classes de ce mapping dans le langage de requête. Spécifie un préfixe de package à prendre en compte pour les noms de classes non qualifiées dans le mapping courant. Hibernate lancera une exception si vous essayez d'assigner deux classes au même nom "importé". Vous pouvez déclarer une classe persistante en utilisant l'élément class:.

Le nom de classe entièrement qualifié pour la classe ou l'interface persistante. Le nom de sa table en base de données. Une valeur qui distingue les classes filles, utilisé pour le comportement polymorphique. Sont aussi autorisées les valeurs null et not null. Spécifie qu'une instance de classe est ou n'est pas mutable. Spécifie une interface à utiliser pour initialiser tardivement lazy les proxies.

Vous pouvez spécifier le nom de la classe elle-même. Détermine si, pour cette classe, une requête polymorphique implicite ou explicite est utilisée. Spécifie un ClassPersister particulier. Détermine la stratégie de verrou optimiste. Il est parfaitement acceptable pour une classe persistante nommée, d'être une interface. Vous pouvez persister n'importe quelle classe interne statique. Vous devriez spécifier le nom de classe en utilisant la forme standard: Cela permet à Hibernate d'effectuer quelques optimisations de performance mineures.

L'attribut optionnel proxy active l'initialisation tardive des instances persistantes de la classe. Les objets persistants réels seront chargés lorsqu'une méthode du proxy est invoquée. Voir "Proxies pour initialisation tardive" ci dessous. Le polymorphisme implicite signifie que les instances de la classe seront retournées par une requête qui utilise les noms de la classe ou de chacunes de ses superclasses ou encore des interfaces implémentées par cette classe ou ses superclasses.

Les instances des classes filles seront retournées par une requête qui utilise le nom de la classe elle même. Le polymorphisme explicite est utile lorsque deux classes différentes sont mappées à la même table ceci permet d'écrire une classe "légère" qui ne contient qu'une partie des colonnes de la table - voir la partie design pattern du site communautaire.

L'attribut persister vous permet de customiser la stratégie de persistance utilisée pour la classe. Vous pouvez, par exemple, spécifier votre propre classe fille de net. EntityPersister ou vous pouvez même fournir une nouvelle implémentation de l'interface net.

ClassPersister qui implémente la persistance via, par exemple, des appels à une procédure stockée, la sérialisation dans des fichiers plats ou dans un LDAP. Voir net. CustomPersister pour un exemple simple de "persistance" dans une Hashtable.