TÉLÉCHARGER MANDRIVA DIRECTORY SERVER


Mandriva Entreprise Server: Présentation rabanim.info Le MDS, Mandriva Directory Server, offre une délégation de certaines partie de l'administration en. Mandriva Directory Server 5 est une des distributions entreprise de Linux qui s' obtient par téléchargement d'une version test. Apres avoir rempli le formulaire de . La version de Mandriva édition i permet de profiter de la mise à jour des Mandriva Directory Server pour la gestion d'un annuaire LDAP.

Nom: MANDRIVA DIRECTORY SERVER
Format:Fichier D’archive ()
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:32.58 Megabytes

TÉLÉCHARGER MANDRIVA DIRECTORY SERVER

Dans un contexte d'incertitude qui ne l'est plus pour l'éditeur français, la distribution Mandriva Linux Après avoir accusé un certain retard, la distribution Mandriva Linux Spring est enfin disponible. Évoquée dans nos colonnes à l'occasion de la sortie de sa dernière version de test, elle a pour socle un noyau Linux 2. On y retrouvera quelques applications phares parmi lesquelles la suite bureautique Oracle OpenOffice. Dans les dépôts, on notera la présence de Chromium, le socle open source de Google Chrome, ainsi que Opera dans les dépôts non-free.

MDS, pour Mandriva Directory Server, est une solution de gestion d'écran (22 clics); Site institutionnel (37 clics); Télécharger MDS (84 clics). 17 Mandriva (anciennement Mandrakesoft) est une société française éditrice de la distribution Mandriva Directory Server: une solution de gestion d'annuaire LDAP permettant de gérer page de télechargement de mandriva. modifier - modifier le code - voir wikidata · Consultez la documentation du modèle. Mandriva Créer un livre · Télécharger comme PDF · Version imprimable.

Donc l'approche propriétaire, je la cherche. D'ailleurs à l'origine ce n'est pas de mandriva mais de linbox, avec le LDS. Par la suite linbox a été rachetée par mandriva. Les sources sont libre mais comme il est dis plus loin, pas de SVN Il y a bien des paquets pour d'autres distribution mais mon apt-get ne me dis rien!

Je ne base pas le coeur de mon architecture d'authentification sur un paquet qui n'est pas intégré dans ma distribution. Et puis, c'est comme les autres outils de Mandriva, à mettre son nom partout, c'est diffusé nulle pars! Je regrette personnellement, surtout pour "pulse" qui me semble être le seul outil réellement intéressant. Oui, et c'est quoi le rapport avec le libre?

Alors qu'on n'arrête pas de me dire ici même troll de la semaine qu'il suffit de fournir les sources, et qu'après des gentils mainteneurs s'occuperont de packager pour leur distribs Le fait que ce ne soit pas dans ton apt-get est un problème sur la façon dont ta distrib gère son dépôt, ça n'a rien à voir avec Mandriva. Mauvais accusé, plaint-toi à ta distrib. Quand on fait une distribution et qu'on veut jouer dans la cours des grands, on se doit d'être irréprochable.

Donc oui, faire du libre sans livrer de SVN, c'est complètement nul. Il faut replacer les choses dans leur contexte. Je suis cependant tout ouie pour écouter le contraire. Cette interaction faible me fait dire que la mort de Mandriva serait un épiphénomène sans réelle conséquence.

Il ne faut pas se tromper, il me semble qu'en plus de 14 ans, je n'ai jamais utilisé un seul outil Mandriva et cela ne m'a jamais manqué. Je me fiche personnellement éperdument de Mandriva. Mon argumentaire cherche donc uniquement a essayé de pointer les défauts de Mandriva depuis ses origines, défauts qui risquent à terme de voir disparaître cette distribution. Si le pro-Mandriva ne souhaitent n'entendre aucune critique, qu'ils continuent comme cela. Effectivement, si ils avaient voulu répandre la chose sous Linux il auraient pu essayer de mettre au moins dans les grandes distro.

En fait les gens ne s'intéressent vraiment pas aux réponses des autres Je ne vois pas de MDS, c'est tout, commentaire ou pas. Difficile de faire plus communautaire, les packages sont dispo sous debian, mandriva, centos, et font même partie intégrante de la prochaine Spring. Les sources sont dispo, les contributions extérieures bienvenues Bref, je le dis pour avoir utilisé les deux, MDS est est une interface vraiment beaucoup plus user friendly et ergonomique que Gosa c'est d'ailleurs l'objectif, faire une interface jolie et efficace, ajaxifiée etc, pas un truc avec plein de termes propres à ldap incompréhensibles pour le commun des mortels , avec pas beaucoup moins de fonctionnalité.

En effet, pas de SVN, mais bon c'est pas non plus un truc qu'on trouve dans beaucoup d'entreprises. De plus, ça s'appuie sur les technos standards, sans faire de modification de paquets quoi que je crois qu'ils avaient du faire un patch pour bind dans debian à une époque et configurer MDS ça se fait les doigts dans le nez, et avec MES c'est carrément automatisé.

Réinventer la roue, c'est pas ce qu'a fait Gnome avec KDE qui l'a fait aussi avec d'autres? C'est pas ce qu'à fait debian par rapport aux distros qui l'ont précédée?

Ou même Gosa par rapport à des projets comme Webmin? Et ebox, c'est un super projet, mais il réinvente pas la roue? J'ajouterai, car je n'ai pas répondu aux questions intéressantes, que MDS gère le SSO réel avec kerberos qui est d'ailleurs une contribution communautaire Les plugins MMC sont basés sur python et xmlrpc.

Pour Pulse, je ne vais pas faire la liste vu que c'est pas une annonce sur pulse, mais pour donner un exemple : il a été fait pour s'intégrer parfaitement avec GLPI. Ah mais j'oubliais, GLPI aussi a réinventé la roue.

Je ne renie pas la qualité du logiciel, et pour me faire comprendre, je vais tenter d'élargir le débat. Mandriva et MDS ne sont que des exemples. Je suis convaincu que ce non seulement ce mode de développement n'est pas viable, mais également que c'est un frein à l'adoption de Linux par les entreprises qui ont besoin d'un premier serveur LDAP.

Attention, je ne dis pas que c'est intentionnel quoi que , c'est simplement le résultat du "business model" choisi par ces distribs. Essayez d'installer ceci sur autre chose que RedHat, et vous comprendrez Ubuntu, j'attends de voir si les paquets "enterprises" sont reversés dans Debian.

Pour les dépôts debian, c'est bien, mais depuis combien de temps il sont là? Et je serais curieux de savoir à quel point ils s'intègrent dans Debian sans tout casser. Ironie suprême, le serveur pour les sources tourne sous Debian, avec apache laissé configuré par defaut ServerTokens Full.

Je les ai tous deux utilisées sous Debian. A ce propos, MDS casse beaucoup moins de choses que Gosa. MDS interagis très bien avec les outils existant sans les perturber. MDS n'impose quasi aucune contraite sur ton annuaire, car il utilise des outils standards comme smbldap-tools. Mais Gosa n'est vraiment pas mieux de ce coté. Cependant avec python, nul besoin de documentation. Et finalement, je suis passé avantageusement à MDS. Si demain, je dois jetter la brique MDS pour le remplacer par autre chose de plus puissant, je sais que je pourrais le faire sans problème.

Comme je pourrais maintenant, modifier via la ligne de commande mon annuaire et les autres services de mon serveur. Jusqu'à maintenant, je n'aimais guerre les produits Mandriva, puisque j'utilise principalement des serveurs Debian. Mais je dois avouer que MDS et Pulse2 sont deux beaux projets : bien écrits, bien pensé et stable. Il ne sont pas parfait ils manquent de la documentation et de la souplesse, mais ils me sont très utiles. Merci, Je privilégie également des briques séparées, sous Debian essentiellement.

Ce composant contient les paquets et la configuration du module Mandriva Directory Server permettant d'administrer les partages de fichiers et d'imprimantes pour les réseaux Microsoft.

Lors de la configuration il vous sera demandé de renseigner le nom de domaine Samba ainsi que le nom du serveur Samba dans le domaine Microsoft. Enfin, il faut définir un mot de passe administrateur Samba. Le service Samba est configuré en tant que contrôleur de domaine principal pour votre réseau Microsoft. Des machines clientes Windows pourront se joindre au domaine que vous spécifiez lors de l'étape de configuration. L'utilisateur "admin" créé lors de l'installation vous permettra d'administrer le domaine.

Pour que vos utilisateurs puissent s'authentifier sur le domaine, ils doivent appartenir au groupe "Domain Users". Après l'installation de ce composant, tous les utilisateurs nouvellement créés seront placés automatiquement dans le groupe "Domain Users". Le serveur d'impression Cups permet de partager les imprimantes que vous installez sur votre serveur. Lors de la configuration du module de serveur DNS, vous pouvez configurer les réseaux qui pourront faire des requêtes récursives sur votre DNS.

Une requête récursive a pour objet un nom de domaine d'une zone que votre serveur DNS ne connait pas.

Pour ce qui est de la résolution des zones configurées sur votre serveur DNS, il n'y a pas de restriction concernant l'origine des clients. Votre serveur DNS ne résoudra alors que les zones que vous avez configuré. Cette configuration vous permet de gérer autant de domaines mails que vous désirez. Spécifiez ensuite quels réseaux sont autorisés à envoyer des mails à travers Postfix, par exemple le réseau local Choisissez enfin les protocoles que le serveur Dovecot fournira: imap imaps, pop3 pop3s ou à la fois imap imaps et pop3 pop3s.

Cette stack n'est pas directement liée à Mandriva Directory Server. Elle installe le webmail Roundcube, qui permettra à vos utilisateurs d'avoir leur messagerie en ligne.

Il suffit d'activer le module mail sur vos utilisateurs depuis l'interface du MDS si ce n'est déjà fait. Cette partie permet d'installer des stacks services serveur sans configuration particulière. Serveur MySQL alternatif, compilé avec le support de fonctionnalités avancées tables transactionnelles, etc. Bacula est un ensemble de programmes qui vous permet de gérer vos sauvegardes, restaurations ou vérifications de données d'un ordinateur sur un réseau hétérogène.

La version incluse dans Mandriva Enterprise Server 5 est Bacula 3. Service Bacula Director est le programme qui supervise toutes les opérations de sauvegarde, restauration, vérification et archivage. Bacula Storage Daemon Transfère les données et les attributs de fichiers aux média physiques ou aux volumes et les restitue lors de restaurations. Le storage Daemon est responsable des opérations de lecture et d'écriture sur vos cartouches ou autres média de stockage.

Bacula File Daemon est l'application à installer sur les machines clientes à sauvegarder. Elle est chargée de fournir les attributs des fichiers et les données requis par le Director.

En désactivant le service mmc-wizard, vous empêchez quiconque d'effectuer des opérations sur votre serveur via l'interface de configuration. Cette méthode à l'avantage de laisser le service mmc-wizard actif, mais il ne pourra être utilisé uniquement que depuis le serveur. Toute connexion depuis un poste du réseau sera refusée. Mandriva Enterprise Server 5 propose un certain nombre d'outils graphiques qui vous apporteront une aide précieuse pour la configuration du système et des services.

Le Centre de contrôle Mandriva Linux permet à l'administrateur système de configurer le matériel et les services utiles à tous les utilisateurs. Cette option permet d'afficher une fenêtre Actions des outils au bas de la fenêtre principale.

Navigation

Ce cadre affichera toutes les actions prises par les différents outils de configuration lancés depuis le. Vous donne accès aux outils avec des options plus avancées. Vous permet de sauvegarder des profils de configuration. Ouvre le navigateur d'aide et affiche de la documentation sur cet outil de configuration. Ouvre un dialogue pour vous permettre de signaler une erreur à l'équipe de développement. Les outils sont classés selon différentes catégories.

Nous citons ci-dessous tous les outils avec la référence vers la section du manuel correspondante. Cet annuaire contient toutes les propriétés ou champs associées aux comptes utilisateurs. Dans l'ordre, elles correspondent à Modifier le compte, Modifier les droits d'accès, Supprimer le compte et Faire une sauvegarde du répertoire personnel.

Pour ajouter un compte utilisateur, cliquez sur l'onglet Ajout. La page correspondante s'affiche alors. Cette page permet de renseigner les propriétés de compte de base, suivi éventuellement d'autres propriétés selon les modules Mandriva Management. Les propriétés de compte de base doivent toujours être renseignées. Ensuite, selon les ressources que l'on souhaite mettre à disposition de l'utilisateur, les autres propriétés devront être renseignées.

Veuillez vous référer aux chapitres correspondant aux modules gérant ces propriétés. Les autres propriétés pourront être renseignées à tout moment après l'ajout du compte. Lorsque les mots de passe sont tapés, les caractères sont remplacés par des étoiles. Si l'annuaire est couplé à un webmail tel roundcube , l'adresse renseignée est l'adresse email principale de réception d'emails de l'utilisateur. La désactivation de compte UNIX n'affecte en rien l'état d'activation des autres types de propriétés du compte.

Pour les identifiants d'utilisateurs, il est recommandé d'utiliser uniquement des minuscules, et de suivre un schéma de nommage cohérent pour tous les utilisateurs. Pour supprimer un compte utilisateur, cliquez sur la croix rouge dans la zone d'actions d'un compte utilisateur. Un popup s'affiche, et il vous est alors demandé si vous voulez supprimer définitivement les fichiers de l'utilisateur. Les groupes servent à regrouper des utilisateurs afin de leur attribuer des droits communs.

Entrez le nom d'un groupe dans l'entrée de texte proposée, puis de cliquer sur le bouton Créer. La page d'édition des membres du groupe s'affiche alors et est divisée en deux colonnes :. Grâce aux deux flèches rouges situées entre les deux listes, les utilisateurs sont ajoutés ou retirés du groupe.

Il est possible de sélectionner plusieurs utilisateurs simultanément en faisant un clic droit avec la souris et en passant sur les utilisateurs.

Dans la liste des groupes, cliquez sur l'icône de suppression d'un groupe, en forme de croix rouge. Le module Samba est disponible en cliquant sur l'onglet Partages. Aller dans le module Utilisateurs, et cliquer sur Ajout. Renseigner les propriétés de base de l'utilisateur comme expliqué dans le chapitre de gestion des utilisateurs, puis cocher la case Accès SAMBA.

Il est aussi possible d'ajouter les propriétés Samba à un utilisateur déjà existant. La fenêtre des propriétés Samba affiche deux cases à cocher :.

Télécharger Mandriva Entreprise Server - rabanim.info - rabanim.info

Par exemple, s'il s'est trompé plusieurs fois en tapant son mot de passe. En mode expert, les champs supplémentaires suivants sont disponibles : Chemin du profil de l'utilisateur, Script d'ouverture de session, Chemin du répertoire de base et Connecter le répertoire de base au lecteur réseau. Ces champs sont généralement configurés une fois pour toute pour le domaine, dans les options générales de Samba.

S'ils sont laissés vides, les options générales seront utilisées. Il y a donc rarement besoin de les remplir. L'utilisateur ne pourra alors plus accéder aux ressources disponibles sur le domaine. Pour ajouter un partage sur le réseau, allez sur l'onglet Ajouter un partage. Les champs suivants doivent alors être renseignés :. Les fichiers vérolés seront alors placés dans une zone de quarantaine.

Il faut choisir les groupes d'utilisateurs qui auront accès en lecture et en écriture sur le partage. Si la case Tout le monde est cochée, les utilisateurs ne faisant pas parti des groupes d'utilisateurs sélectionnés pourront aussi accéder au partage.

Dans le cas contraire, seuls les membres des groupes sélectionnés pourront l'utiliser. Pour éditer un partage, il faut cliquer sur l'icône d'édition dans la liste des partages dans la zone d'actions d'un partage. Une page similaire à la création de partage s'affiche. Une fois les modifications faites, cliquez sur Modifier pour les appliquer. Ainsi, ils auront accès à toutes les ressources partagées disponibles dans le domaine.

Pour ajouter une machine sur le domaine depuis l'interface Mandriva Management Console, cliquez sur Ajouter une machine. L'onglet Options générales permet de modifier les options principales du serveur Samba. Il s'annonce alors sur le réseau en tant que PDC, et fournit à tous les membres du domaine les services associés à cette responsabilité.

Samba visualise les partages disponibles sur le serveur, il verra un partage dont le nom est identique à son identifiant, et dont le contenu est son répertoire personnel. Le serveur sera visible avec ce nom dans le domaine. En mode expert, les mêmes champs que pour le mode expert des propriétés Samba d'un utilisateur sont disponibles : Chemin du profil de l'utilisateur, Script d'ouverture de session, Chemin du répertoire de base et Connecter le répertoire de base au lecteur réseau.

Le module réseau du Mandriva Directory Server présente cinq onglets dans la partie gauche de l'interface :.

Comme dans toutes les pages du Mandriva Directory Server contenant des listes, il sera possible de faire une recherche dynamique à l'aide du champ situé en haut à droite. Notons également que certains éléments de l'interface ne sont disponibles qu'en mode expert.

La page ci-dessus présente les informations de base nécessaire a la création de la zone DNS :. Cette IP sera associée au nom renseigné dans le champ précédent. Si vous désirez gérer les services conjointement, vous pouvez alors renseigner les champs suivants :. Après validation, la zone qui vient d'être créée est visible directement en cliquant sur le bouton Zones DNS sur la gauche de l'écran. La liste affichée présente alors l'ensemble des zones enregistrées dans le Mandriva Directory Server :.

On retrouve dans cette liste le nom de la zone, sa description et éventuellement l'adresse du réseau associé. À droite de chaque ligne on retrouve quelques boutons permettant de gérer cette zone. La suppression d'une zone se fait simplement en cliquant sur le bouton se suppression disponible sur la droite dans la liste des zones. La page présentée permet de renseigner les informations de base nécessaires à la création du sous-réseau :.

Les champs listés ensuite permettent de définir les options qui seront fournies aux clients DHCP :. Il est également possible de définir des options avancées pour le serveur. L'édition d'un sous-réseau DHCP se fait à l'aide de la même interface. Pour éditer un sous-réseau existant, cliquez simplement sur l'onglet Sous-reseau. DHCP puis cliquez sur le bouton d'édition correspondant au sous-réseau à modifier. Pour les machines qui ne sont pas encore enregistrées dans votre Mandriva Directory Server, vous pouvez définir une plage d'adresses dynamiques qui seront servies aux machines dont l'adresse physique MAC est inconnue.

Pour cela, cochez simplement la case Plage d'adresses dynamiques pour les clients DHCP non enregistres et indiquez l'adresse de début et de fin de cette plage.

Mandriva Directory Server

En utilisant cette méthode, le client dispose des avantages d'une IP attribuée par DHCP facilité de configuration, distribution de paramètres, Pour enregistrer cette réservation d'adresse, suivez la procédure ci-dessous :. L'inconvénient de la méthode présentée dans le paragraphe précédent est qu'il faut connaître l'adresse physique MAC de la machine. Pour contourner ce problème, Mandriva Directory Server offre la possibilité de transformer un bail provenant de la plage dynamique en bail statique.

L'écran présenté affiche alors la liste des hôtes statiques et la liste des machines ayant reçu une adresse de la plage dynamique. Pour supprimer une réservation d'adresse et que la machine obtiennent une adresse IP appartenant à la plage d'adresses dynamiques, il suffit de cliquer sur le bouton de suppression disponible en face de la machine dans la liste des hôtes du sous-réseau.

La suppression d'un sous-réseau DHCP se fait simplement en cliquant sur le bouton disponible sur la droite dans la liste des sous-réseaux. Le module fournit une interface permettant de gérer l'état des différents services.

Pour recharger le service, cliquer simplement sur le bouton de rechargement. En mode expert, le module offre une interface de visualisation des journaux de chaque service. Cette interface est accessible via le bouton loupe dans la page de gestion des services ou a travers l'onglet Journaux dans la menu supérieur. En dehors de Mandriva directory Server il existe plusieurs autres outils de gestion de service d'annuaire parmi lesquels :. L'objectif principal d'Active Directory est de fournir des services centralisés d'identification et d'authentification à un réseau d'ordinateurs utilisant le système Windows.

Il permet également l'attribution et l'application de stratégies, la distribution de logiciels, et l'installation de mises à jour critiques par les administrateurs. Active Directory répertorie les éléments d'un réseau administré tels que les comptes des utilisateurs, les serveurs, les postes de travail, les dossiers partagés, les imprimantes, etc.

Active Directory stocke ses informations et paramètres dans une base de données centralisée. Depuis son lancement, il y a plus de dix ans, eDirectory séduit les clients grâce à son caractère évolutif, compatible, fiable, souple et sécurisé. Ces différentes caractéristiques optimisent les investissements technologiques que vous avez réalisés précédemment, tout en vous libérant de toute dépendance vis-à-vis d'un seul fournisseur.

Cependant, eDirectory assure une continuité opérationnelle optimale et garantit une fiabilité sans faille :. Outre son moteur de cryptographie sophistiqué, eDirectory offre une architecture de sécurité incomparable.

Par ailleurs, il prend conjointement en charge les caractéristiques biométriques, les cartes à puces, les jetons et les certificats numériques, entre autres. On constate que Mac OS X Server a encore un retard considérable et thermes de sécurité et de convivialité par rapport aux systèmes cités plus haut. Le travail qui nous a été confié a été réalisé en partant de l'acquisition du système d'exploitation par téléchargement, de son installation sur un ordinateur ayant les capacités requises, de la configuration du système, de la manipulation jusqu'à la comparaison de Mandriva Directory Server 5 avec d'autre gestionnaire d'annuaire.

Ce stage nous aura aussi permis de nous imprégner des réalités socioprofessionnelles dans une entreprise et d'acquérir de nombreuses connaissances pratiques indispensables à l'édification de notre formation. La différence entre Mandriva Directory Server 5 et les autres gestionnaires d'annuaires dessus cité est le niveau de sécurité, la convivialité et le nombre de services qu'offre en même temps Mandriva Directory Server 5.

Dans le cadre de notre étude nous nous sommes attelé à présenter la mise en place d'un contrôleur de domaine sous Mandriva Directory Server 5 tout en le comparant aux autres outils de la même catégorie, mais il reste à se demander s'il exister un gestionnaire qui comble tous les attentes des utilisateurs? Home Publier un mémoire Une page au hasard. À l'issue de l'installation, cliquez sur Configurer.

On ne saurait commencer ce travail sans parler en quelques mots de Linux et de l'environnement de travail en définissant quelques termes et expressions : Les variantes de Linux : c'est l'assemblage d'un ensemble de logiciels autour d'un noyau Linux afin de fournir un système clé en main.

Ftp : File transfert Protocol qui est un Protocol de communication qui permet de transférer des fichiers d'un ordinateur à un autre Services d'annuaires : est un service de gestion d'une bibliothèque imprimée ou électronique mise à jour régulièrement qui regroupe des informations nom, adresse, coordonnées, etc. Mandriva Directory Server : c'est une distribution de Linux qui a pour caractéristique principale la gestion des services d'annuaires pour une entreprise 1.