TÉLÉCHARGER XYZWARE MAC


XYZprinting se consacre à donner vie aux idées. Nous offrons au marché une gamme d'imprimantes, logiciels et matériaux 3D haute qualité et rentables. XYZware VPD est une application logicielle d'impression 3D conçue pour notre gamme d'imprimantes Télécharger Mac OS X v / / / . 27 avr. Free download XYZware forMacOSX. Obtenez gratuitement XYZware dans notre logithèque.

Nom: XYZWARE MAC
Format:Fichier D’archive ()
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation:MacOS Android. iOS. MacOS. Windows XP/7/10.
Taille:38.45 Megabytes

TÉLÉCHARGER XYZWARE MAC

Design, customize and print digital 3D models from a sketch. Imports objects in. Supports da Vinci 3D printer series. Modify and fix 3D models, control the printing process by changing the speed and quality options. Notre logithèque vous offre de télécharger gratuitement XYZware 2. Ce programme gratuit a été à l'origine produit par XYZprinting. Dans notre logithèque, vous trouverez ce programme dans System Tools et plus précisément Assistants de Périphériques.

Bonjour, Je suis en version Comment télécharger la M.A.J (lien)? Merci. XYZware est également utilisé avec la série des imprimantes da Vinci 3D, Les utilisateurs de Mac OS peuvent trouver des logiciels compatibles sur le CD. XYZware ist extrem nutzerfreundlich. Entwickelt für Anfänger. XYZware gestaltet. 3D-Druck Mac compatible X86 bits avec 2Go+ de DRAM (pour Mac).

Contrairement à certaines des précédentes machines XYZprinting, le filament thermoplastique se charge dans une cartouche propriétaire ce qui rend le rechargement de filament plus facile.

Que ce soit en bobine ou en cartouche, les filaments de XYZprinting sont reconnus grâce à une puce électronique pour transmettre des informations à la machine. Les bobines de PLA le filament le plu populaire sont le seul type de bobines acceptées par la Da Vinci junior 1. Ces filaments ne sont pas les plus cher: Les imprimante XYZprinting sont fermées, ce qui est très confortable pour le bruit, celui-ci est relativement calme.

La Da Vinci junior pèse seulement 12kg et se place facilement sur un bureau. Le meilleur test à ce jour pour les imprimantes 3D est de créer un modèle de la Tour Eiffel haut de 15 centimètres. La Da Vinci junior a aussi du mal dans cet exercice, le modèle qui en résulte avait la forme de la tour Eiffel mais avec pratiquement aucun des détails intactes. Vous pouvez choisir parmi trois niveaux de qualité et cinq niveaux de finesse. Cela n'a pas changé depuis.

L'icône 1: Permet d'ouvrir un fichier. L'icône 2: Propose d'exporter, ce qui veut dire: Lit, supports, défauts éventuels, etc. A gauche, c'est le tableau de bord qui permet de construire et d'enregistrer un fichier. Par exemple le choix d'une qualité "bonne", programme automatiquement une hauteur de couche de 0,3mm, mais tout est modifiable et les combinaisons sont nombreuses. Au centre on voit que l'objet se découpe, à droite on peut lire toutes les caractéristiques du fichier avec une estimation de sa durée d'impression, 3h: Après avoir fermé le tableau des caractéristiques on obtient la vision du découpage Slicing.

A gauche l'option "Lit" pas de zig-zag sur cette version A droite, c'est l'option "Bord". Ce "Lit" "Raft" pour les pros et ce "Bord" Brim , permettent une bonne adhérence sur le plateau et surtout la fixation des "Supports" également sélectionnés.

On remarque que les "Supports" ne touchent pas le "Bord", ça marche quand même, c'est assez curieux. Construits automatiquement par le logiciel, ces "Supports" sont indispensables pour tenir les porte-à-faux de la figure c'est à dire les éléments qui sont au dessus du vide.

Les "Supports" sont faciles à casser, les traces inévitables qu'ils laissent seront enlevées mécaniquement. Voir post-production , table des matières. Lexique de l'impression 3D: Nous verrons certains effets de réglages du menu avec les exemples imprimés qui attendent sagement dans une boite à chaussures.

Pour imprimer le fichier bleu. Durée d'impression: Longueur de fil 11,63m sur 28,81m restants. Ce sont des sondages Cliquer sur "Impri.

L'icône 3: Permet d'enregistrer le fichier visible sur l'écran avec toutes ses caractéristiques,. L'icône 4: Nous avons vu que cette fonction permet de lancer l'impression d'un fichier découpé. Après avoir fermé l'image du centre croix , pour voir le résultat, on peut la retrouver et lancer l'impression en cliquant sur l'icône 4 puis sur "Impri". Un clic droit n'importe où sur l'écran permet d'effacer les fichiers bleus. L'ouverture d'un nouveau fichier.

L'icône 5: Une liste d'objets, que je n'ai jamais utilisé. L'icône 6: Regroupe des réglages d'imprimante comme par exemple la couleur de l'objet visible sur l'écran et le langage souhaité sur le logiciel. L'icône 7: Donne des informations sur le logiciel et l'imprimante, permet d'effectuer des mises à jour et de contacter le centre d'assistance.

P our accéder aux icônes suivantes de la liste, sélectionner le sujet à imprimer en cliquant gauche dessus de façon à faire apparaître sa boite englobante Un clic gauche n'importe où sur l'écran désactive la sélection.

Un clic droit n'importe où sur l'écran fait apparaître un menu qui propose des actions à condition que l'objet soit sélectionné, s'il ne l'est pas, seul "Nouvel espace de travail" est proposé, suivit d'une nouvelle fenêtre si on clique.

Effet d'un clic droit près de la boite englobante. Cloner l'objet , qui est très utile , n'apparaît que de cette façon. Les icônes 8: Le "plus" agrandit l'image, le "moins" la diminue.

telecharger xyzware francais

La roulette de la souris fait la même chose. L'icône 9: Propose des orientations différentes, dessus, dessous, avant, arrière, etc. Utile en cas de perte des repères. L'icône Permet le déplacement du ou des objets sur la table. Cela donne la possibilité d'en placer plusieurs. Par défaut ils sont posés "par terre", Z à zéro. Permet d'orienter le sujet sélectionné par rapport à la table, à la souris en déplaçant les secteurs bleus ou au clavier en tapant l'angle souhaité.

Permet le réglage de la dimension des pièces. On se rappellera, c'est inscrit dans la ligne du bas, que la largeur c'est X, la profondeur Y et la hauteur Z. Il est plus pratique de régler la hauteur des objets, dans ce cas elle fait 80mm. On peut également régler la taille avec le curseur en surveillant les valeurs ou définir un pourcentage ce qui peut être utile. Après orientation, il est parfois nécessaire d'écrire à nouveau la valeur "Z" pour qu'elle s'inscrive à "Hauteur Z " dans la ligne du bas.

Donne des informations sur l'objet: Allez savoir Ligne Des informations sur les dimensions de l'objet que l'on a toujours sous les yeux, c'est bien pratique. En La petite pointe et le logo indiquent l'avant du plateau de l'imprimante que l'on verra "en vrai" en cours d'impression. Gestion de l'imprimante: Température de la plaque chauffante et du module d'extrusion, fil restant à consommer en théorie, là c'est 25m sur Toutes ces valeurs sont visibles aussi sur l'écran de l'imprimante, mais moins facilement pour les longueurs de fil.

P our orienter et faire tourner le plateau virtuel d'imprimante avec son objet, cliquer gauche ou droite sur l'écran instinctivement on clique à "l'intérieur" de l'imprimante , sans relacher le bouton.

P our déplacer le plateau et son objet verticalement et horizontalement , cliquer gauche ou droite n'importe où sur l'écran sans relacher le bouton en appuyant simultanément sur " majuscule ". O fficiellement l'horizontalité du plateau est réglée en usine, mais pour moi ce n'était pas le cas Pourtant ce réglage est capital pour obtenir de bons résultats.

Il n'est pas indiqué que l'opération, inondée de confusion et d'exaspération, va durer des heures. Il n'est précisé nulle part à quelle distance du plateau la buse doit se trouver au départ. Il n'est pas précisé non plus à quelles valeurs numériques en millimètre correspondent les chiffres indiqués sur l'écran. A près avoir constaté, sans doute au cours d'une tentative sur une pièce de plus grande dimensions, que la buse d'extrusion avait tendance à racler le plateau, je me suis intéressé à l'étalonnage.

Celui-ci est en quelque sorte "automatique", c'est à dire que la machine est capable de fournir des valeurs d'horizontalité.

Par contre c'est le "pilote" qui doit tourner les boutons dans le bon sens et de la bonne valeur, tout le problème est là Il y a 3 molettes A, B et C disposées en triangle et trois valeurs qui s'affichent 1, 2 et 3 également mesurées sur un triangle mais ce n'est pas le même triangle..! En conséquence quand on touche par exemple le réglage "A", se sont les trois valeurs qui vont être modifiées Dans un certain sens..!

Certaines augmentent, d'autres peuvent diminuer. Il n'est pas interdit de modifier simultanément 2 ou 3 réglages On trouve la même chose sur les balances de précision qui doivent "coincer la bulle" http: Avec une bulle d'air dont on voit en permanence les déplacements on passe souvent plusieurs minutes avant d'arriver à un bon résultat. Ensuite, le temps de lire et de noter le résultat , le temps d'avoir un semblant de reflexion sur la marche à suivre, le temps d'effectuer les manoeuvres des boutons dans le sens que l'on croit être le bon avec la valeur que l'on estime être correcte, on peut faire une nouvelle mesure.

Mais comme toutes les températures ont baissé, on doit attendre patiemment qu'elles remontent Dans les lignes suivantes on voit que "l'imprimeur" est complètement dans le potage jusqu'à ce que l'une des valeur s'écroule à ! Je vous dispense des 47 lignes de cette première page mais je ne résiste pas à vous montrer le premier "OK" de la ligne 19 avec les valeurs La machine était contente, elle l'écrivait en citant un chiffre, mais l'imprimeur pouvait-il s'accomoder de cette valeur de ?

Clairement non, car elle était au dessous de la consigne minimum de , assez loin du centre de la fourchette situé aux alentours de On devrait pouvoir faire mieux pour avoir l'esprit tranquille, mais après seulement une toute petite modification on voit que c'est pire: Plus grave encore, un autre jour, elle avait "osé" écrire ceci , preuve de la fourberie de ses affirmations.

Un "OK" à avait surgi dans la liste Je crois me souvenir que ces mesures correspondent à la fin d'un premier après-midi de misère et que la suite avait été remise au lendemain. Le lendemain, 19 janvier , après une matinée laborieuse, les chiffres se sont stabilisés à , pas si mal, sauf que le cauchemar de l'étalonnage n'était pas définitivement terminé, nous allons voir pourquoi.

Le l'étalonnage est tombé en panne, plus de mesures possibles. Dépannage envisageable: Malgré le nettoyage soigneux du contact de la "chaudière". En vue de dessous, la "chaudière" montre 2 excroissances, la flèche jaune indique la buse d'extrusion du filament, la flèche rouge le contact d'étalonnage. La vue de gauche, c'est avant nettoyage Après une toilette presque complète c'est à droite. Dans cette page on trouve l'explication d'une méthode manuelle. Tutoiement de rigueur, c'est un forum.

Pense aussi que lorsque tu tournes la molette de droite par exemple pour monter la table, le coin avant gauche descend. Buse bien propre, au mieux tu lances un nettoyage et tu la brosses bien. Ensuite tu lances une impression test, comme le vase par exemple et tu attends que la machine commence. Tu pousses la buse vers le fond du bed le plateau Une fois fait, tu vas coté droit et recommence la même procédure. Ensuite tu vas devant au milieu avec la buse, tu règles l'écartement avec la feuille, puis tu contrôles a gauche, puis à droite.

En dernier tu affines ton contrôle en mettant la buse à moitié table, contrôle a droite puis tu la fais circuler jusqu'à gauche toujours en laissant la feuille. Si c'est bon, tu dois pouvoir faire circuler la buse en la poussant sur les Axes X et Y dans tous les sens et sentir la même chose avec la feuille. C 'est le 10 février que l'impensable et l'impossible se sont produits en même temps. Voici un événement catastrophique qu'il faut éviter à tous prix:.

En souhaitant imprimer un objet en forme de lentille biconvexe et tenté plusieurs essais en programmant des supports en raison de la présence des porte-à-faux, ce qui ne donne pas forcement de mauvais résultats mais impose un traitement mécanique post-impression, il fallait tenter après "tranchage" dans Netfabb , l'impression de 2 pièces séparées collées ensuite à l'acétone.

Commencée assez tard dans l'après midi, la pièce fut laissée à refroidir dans l'imprimante sans être détachée du plateau. Cette procédure est d'ailleurs recommandée par le constructeur et ses avocats, qui disent: Je n'avais jamais respecté cette consigne, voici ce qui se passe quand on obéit:.

Le lendemain matin la pièce fut retirée sans difficulté et comme une salissure inhabituelle apparaissait sur la plaque, la solution c'était simplement un bon nettoyage à l'acétone. Résultat moyen, une étrange entité s'incrustait au milieu de la plaque. Après examen il s'avéra que la "chose " en question était un trou dans le verre..!

La trace de la zone de verre arrachées par l'ABS et le verre brillant resté incrusté sont bien visibles. En plus, mal paramétrée, la pièce était ratée..! Je ne lui en veux pas, elle a permis de mettre à jour une phénomène important très facile à éviter. A tort ou à raison, je considérais que l'imprimante était devenue inutilisable.

C'est certainement de ma faute, je n'ai pas su faire et pas voulu contacter le "centre de service". Et je m'excuse de ne pas avoir eu le courage de descendre une masse de 26 Kg à travers les escaliers.

E n considérant qu'un plateau de verre a normalement deux faces, il "suffirait" d'utiliser la face intacte et le tour serait joué Pour cela il "suffirait" de décoller le film chaufffant pour le recoller de l'autre côté.

Se serait une opération à haut risque mais théoriquement faisable. Avant de décoller quoi que ce soit, il fallu d'abord démonter le plateau vis torx et le retourner pour accéder aux fils de liaison. Les fils d'alimentation sont très raides et les soudures enrobées d'une résine vraiment solide. La flèche indique la sonde de température. Pour dessouder les fils, un fer de 70 W est indispensable pour fondre la résine d'enrobage.

On a l'impression que tout va passer à travers. Un ohmmètre a pu vérifier la possibilité de souder à nouveau. A droite, c'est le début du décollage, mais l'adhésif avait tendance à s'arracher, pas bon.

On apprend que la résistance de W est alimentée en 12V. Pour éviter que l'adhésif ne s'arrache il faut utiliser un décapeur thermique et chauffer au niveau de la jonction. Il reste à nettoyer le bon coté du verre. Le pot de yaourt ne sert qu'a éviter que le film ne s'enroule.

Par miracle le collage du film chauffant s'est assez bien passé, on voit quelques plis mais avant, il y en avait un aussi. Coté verre, la zone adhésive en vrac est sans importance. A droite, les fils sont soudés puis collés à la résine époxy 2 composants Araldite.

Téléchargement gratuit telecharger xyzware francais - telecharger xyzware francais pour Windows

Je serais sauvé? Pas tout à fait Le contact était rompu. Au démontage on voyait nettement qu'une soudure avait lâché. Il semble difficile de savoir quels sont les matériaux utilisés pour faire ces films chauffants, c'est secret En gros, sans modification des fils, il était impossible de réparer la plaque chauffante..!

Sans être méchant, ces fils rigides sont une absurdité bien inutile. Dans cette image, trois sortes de modifications sont visibles. En "A", on voit des étriers en aluminium écartés entre eux par une plaque d'époxy pour circuit imprimé, sans le cuivre , qui servent par l'intermédiaire de 2 vis et d'une durite de silicone jaune à appliquer une certaine pression sur les soudures des fils "B".

En "C" un connecteur qui aurait dû exister , permet la liaison électrique avec les fils rigides "D". En vue de dessous on voit que les gouttes de soudures pénètrent partiellement dans un tou de chaque étrier en face des vis.

Une gouttière fraisée emprisonne chaque fil soudé latéralement. Rien ne peut se déplacer et cette disposition sans doute non indispensable, est rassurante vis à vis de la médiocrité mécanique des soudures malmenées.

Tout cela fonctionne parfaitement, seule la profondeur imprimable diminue de quelques centimètres du fait que la buse peut toucher les étriers. C'est là que j'avais commandé mes cartouches de fils , mais à l'époque il n'y avait pas de pièces détachées.

Après réparation la position du plateau est forcement différente. L'étalonnage donne et affiche "erreur". Le cauchemar recommence et en fin de journée, 41 lignes d'essais plus tard, on trouve , OK. D epuis le 11 juin , un magasin spécialisé en impression 3D existe à Clermont-Ferrand près de mon village, c'est normalement la solution à tous les problèmes.

Rien ne vaut un contact local et ce serait la première chose à faire avant de se s'élancer dans l'arène de l'impression 3D. Il en était de même quand j'ai commencé le modélisme dans les années 70 avec le magasin Techni-Loisirs. En plus de l'obligation de ventilation, l'achat d'une imprimante requiert avant tout la présence d'un service de proximité.

Des spécialistes présents physiquement sont indispensables, comme dans le domaine automobile où l'on ne saurait se passer de son Mécanicien.

Ou dans le domaine médical avec son Médecin, son Dentiste et son Pharmacien. A mon avis, les magasins qui vendent de l'électroménager, du matériel informatique et de l'audiovisuel, ne sont pas crédibles en impression 3D. J e vois plusieurs raisons à cette situation désagréable:. On voit aussi que l'ABS "naturel" du dessus, plus jaune, se déforme encore plus que le "blanc" du dessous. Si la pièce est détachée dès la fin de l'impression, après avoir fait descendre volontairement le plateau, il ne peut rien se passer de fâcheux.

Donc le conseil du constructeur et ses avocats, qui disent: D ès le début de l'utilisation de la machine on remarque que les cartouches de filaments sont "propriétaires" et équipées d'une puce électronique de mouchardage.

Sauf à disposer du matériel nécessaire pour remettre la mémoire de la puce à "zéro", ce qui est possible chercher , cette situation oblige les utilisateurs à consommer exclusivement les produits de la marque XYZ, avec l'avantage d'une qualité garantie, d'une reconnaisance automatique du filament ABS ou PLA et la possibilité théorique d'une mesure de la quantité de fil restant à utiliser.

En contrepartie le consommable est plus cher et comme la mesure de la longueur restante est fausse, on constate avec amertume que quand le système s'arrête c'est qu'il a décrété qu'il n'y avait plus assez de fil, alors qu'il en reste encore une quantité notable. La preuve est criante sur l'image de droite où tout ce fil est devenu inutilisable. Puce morte Dans ce cas on ne peut pas retirer le fil, la buse ne chauffe pas. Il faut couper le fil et placer une nouvelle cartouche.

Ceci en date de l'hiver , j'espère que les experts ont vu le problème Pas sûr. T ant qu'a faire, une autre mesquinerie avait été décrétée aussi avec la bobine livrée dans l'imprimante: Elle est 2 fois plus courte, m au lieu de !

Comble de malheur, le filament d'ABS "naturel" par exemple on verra que c'est le meilleur , se trouve seulement en cartouches, donc plus cher qu'en bobine. L'imprimante est capable d'imprimer ces deux types de flaments, je n'ai jamais essayé le PLA. A près avoir tourné et enlevé le gros bouton blanc du centre de la cartouche pour la déverrouiller, il faut s'énerver un peu pour séparer les 2 parties car il y a quelque chose qui coince: Un ergot inséré dans une encoche.

En dehors d'empoisonner l'existence, ce système ne sert strictement à rien, il faut le casser pour s'en débarrasser. Le petit bouchon blanc qu'il faut impérativement enlever sert à bloquer la rotation de la bobine. A gauche, la flèche indique la cassure de l'ergot. Au centre, la flèche jaune indique l'encoche qui est restée, la flèche noire c'est la puce maudite.

A droite on voit le bouton de déverrouillage de la cartouche et le bouchon de blocage de la bobine qu'il faut enlever pour toujours. A près avoir tourné et retiré le bouton de verrouillage il faut retourner la cartouche dans l'autre sens comme on le voit sur la vue du centre.

Cela permet de positionner correctement le filament dans ses guides. En somme ce bouton de verrouilage est "délicieusement" placé à l'envers Avant d'utiliser une cartouche , il faut la démonter et vérifier que le filament est correctement enroulé sur sa bobine, ce conseil est particulièrement judicieux à propos d'une cartouche déjà utilisée et sur laquelle on aurait repoussé rapidement le filament à l'intérieur pour ne pas perdre un temps précieux Grave erreur expérience vécue Le filament bien rangé, doit être taillé en biseau flèche.

Attention au positionnement de la puce si elle a été déplacée. A près quelques semaines d'essais et des petits tours sur le Web, deux questions se posèrent: C'était quoi exactement le filament "blanc" de l'imprimante et où trouver des bobines ou des cartouches XYZ? Le site officiel ne propose rien à part des mises à jour du logiciel et la notice que l'on possède déjà Cela n'était pas si facile à trouver des filaments XYZ en ce début , je dois vraiment être mauvais à tout.

La résolution du problème vint avec la découverte de ce site déjà vu à propos du plateau:. N e sachant rien, j'achetais du filament XYZ de couleur "naturel", de couleur "blanc", de couleur "blanc neige" et de couleur "noir" tous en ABS. On se rappelle que dans une bobine "normale", la longueur du filament est de m. Je n'ai jamais essayé les filaments en PLA que l'imprimante peut également utiliser, j'ai lu que c'était moins bien mais sans pouvoir le vérifier.

Dans ce site on trouve des cartouches et des recharges. Une puce "qui sait tout" est affectée à chacune d'elle, il est indispensable de ne pas se mélanger les pinceaux avec ces puces, déjà qu'elles sont menteuses c'est bien suffisant.

C'est en comparant les filaments que j'ai vu que l'imprimante disposait initialement de m d'ABS "naturel". Les essais de tous les autres filaments donnèrent clairement des résultats moins bons , cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas utilisables, mais si l'on souhaite obtenir des finitions plus soignées, il faut utiliser le " naturel ".

De tout façon la très bonne finition n'existe pas avec ce type d'impression par fusion de filament. Dans le menu "services" de l'écran de l'imprimante après avoir trouvé "decharg filamnt" on dit OK, on ouvre le capot supérieur et on laisse faire.

Quand l'écran affiche "dechargement retirer filament", on attrape le filament pour sentir qu'il se retire en l'accompagnant doucement. Sur ce filament retiré on voit les traces de la roue dentée d'entrainement.

Avec la buse de 0,4mm, un filament extrudé fait en moyenne un diamètre de 0,48mm entre 0,47 et 0, Pour placer un filament rien de plus simple, il faut suivre les indications de la notice. Après avoir fait passer le filament flèche rouge , à travers les 2 guides prévus, il faut le pousser en butée jusqu'à l'entrée de la buse en poussant le bras de déverrouillage flèche verte si on est à droite de l'imprimante.

Si on est placé à gauche, on tire comme sur la notice En sélectionnant la fonction "charger filament" on attend que l'opération se fasse quand la bonne température est atteinte. Il est rassurant d'accompagner discrètement le filament à la main pour vérifier que tout se passe bien.

Une vérification en sortie de buse doit montrer l'extrusion d'une certaine longueur de fil. Ne pas oublier le dispositif de maintien de la cartouche sur le chassis. T elle qu'elle est livrée, la spatule ne peut servir à rien d'autre qu'à gratter le plateau pour le nettoyer de sa colle car son extrémité et de forme carrée.

En aucun cas elle n'est utilisable pour détacher un objet qui vient d'être imprimé, sauf s'il est mal collé. Pour la rendre opérationnelle il faut la meuler en biseau très aigu et cela change tout.

C'est de l'acier, il faut une vraie meule d'affutage. Avant d'avoir eu cette brillante idée j'utilisais un couteau et dans certains cas j'ai vraiment cru que je n'y arriverais jamais C 'est tout pour la spatule, affaire réglée.

Deux autres accessoires sont fournis avec l'imprimante, des fils de nettoyage que je n'ai jamais eu besoin d'utiliser et une brosse en "cuivre" fabriquée en laiton Cette brosse est utile pour nettoyer la "chaudière".

Si on y pense Nous avons vu plus haut des images de la "chaudière". Version sale et version "propre" C 'est un gros problème pourtant très facilement résolu, il faut impérativement faire ceci:.

Voici l'aspect de mon plateau, il est "sale", jamais nettoyé et ça marche. Normalement, avant d'imprimer, on doit avoir un plateau propre et passer dessus une couche de la colle blanche en baton qui est fournie avec l'imprimante. Quand l'impression est terminée on racle le plateau avec la spatule, on peut aussi passer un sopalin imbibé d'acétone et on recommence ainsi sans fin. Le malheur c'est que parfois l'adhérence est médiocre et que la pièce se décolle en cours d'impression.

Pour trouver des réponses on peut voir ce site:. Je suis loin d'avoir essayé toutes les solutions préconisées, seulement un "jus d'acétone" qui n'a jamais donné satisfaction. En fouillant dans les forums consacrés à la question, j'avais lu qu'un américain parlait de plateau "sale", mais sans vraiment y prêter une grande attention.

C'était une erreur car il se trouve que c'est vraiment une bonne solution. I l n'est pas possible de faire plus simple, on ne fait rien ou presque , pas de raclette, pas d'acétone.

De temps en temps il est bon d'ajouter un peu de colle pour compenser peut-être des évaporations de matières. Quelles matières? Sans doute un horrible mélange d'ABS et de vieilles colles cuites. On voit que la surface du plateau reste très rugueuse et que cette rugosité est certainement très favorable à l'adhésion. Cette méthode qui paraît étrange est vraiment efficace et n'entraîne aucune nuisance visible sur la surface des pièces en contact avec le plateau. P our améliorer l'aspect des pièces qui sortent de l'imprimante il faut souvent supprimer le "Lit" et arracher les supports avec une pince.

Le "Lit" en zig-zag est relativement facile à éliminer, il a heureusement remplacé le "Lit" monobloc de l'ancienne version XYZware 2. L'arrachage de ce "Lit" produit des défauts que l'on doit couper, limer, poncer avec les outils dont on dispose.

Ce n'est pas toujours facile. Sur l'image on voit mon vieux couteau à manche vert usé au delà du réel, affuté au fusil de temps en temps, pour travailler à l'ancienne. La lime électrique à bande abrasive est très efficace quand il est possible de l'utiliser, attention de ne pas faire fondre l'ABS.

Le ponçage au papier abrasif découpé en différentes largeurs, pas toujours commode à manipuler, donne de bons résultats, les limes font ce qu'elles peuvent. Les fraises cylindriques sont vraiment efficaces et en faisant attention on n'a pas tendance à creuser des cavités intempestives. Un autre outil est visible entre la lime électrique et la fraiseuse, c'est une lime à ongle électrique..! La voici en gros plan. Cette petite lime électrique au déplacement longitudinal amplitude 2mm est prévue normalement pour l'entretient des ongles.

Elle dispose de trois têtes interchangeables avec des abrasifs différents. Seul le plus agressif peut à la rigueur, nous être utile. En fait, il faut remplacer par exemple le plus fin, prévu pour polir, par un bon gros papier gris, anti-encrassant de On décolle ce qui existe, on nettoie la colle résiduelle à l'alcool et on colle un morceau de papier à la colle contact néoprène.

Cette lime alimentée par pile ou batterie NiMh est disponible entre autre en Supermarché au rayon "Dames", elle n'est pas très puissante, elle ne fait pas de miracles, mais son utilisation est très agréable. Si la pièce le permet, la lime électrique à faible vitesse puis un ponçage à la main, donnent un bon résultat.

Travaux pratiques: Télécharger des fichiers. E n tapant "fichiers 3 D" dans Google le 10 février il y avait exactement résultats, on voit que les possibilités d'impression sont loin de manquer.

Il est évidement très intéressant de pouvoir disposer ainsi à volonté et souvent gratuitement de fichiers que l'on serait, il ne faut pas rêver, incapable de faire soi-même. D ans le cadre du projet purement expérimental visible en tête de page, la fusée de Tintin "Objectif lune" et "On a marché sur la lune" , fut téléchargée ici:.

Les objets présentés sont issus de différentes sources. Le fichier de cette fusée est gratuit, créer un compte "yeggi" et taper "tintin rocket" dans la fenêtre de recherche. Après le choix du fichier, cliquer sur l'image.

L'emplacement du fichier dans la page peut changer. Créer un compte "autodesk" pour accéder au téléchargement. Faire un dossier "Tintin", placer le fichier. On trouve le fichier. Après ces opérations, un autre dossier "Tintin Rocket" est inclus dans le dossier "Tintin Rocket" C'est pas grave. Après c'est la même manipulation que précédemment et le même dossier dans le dossier. On y trouve le fichier. En remontant l'arborescence les fichiers et le dossier disparaissent, pour éviter cela il faut faire des copier-coller de ces fichiers dans le dossier "Tintin".

On peut les copier-coller dans le dossier "Tintin". A gauche la fusée est vue dans Netfabb , à droite sur le plateau de l'imprimante dans XYZware avant et après découpe. Le fichier téléchargé fait 1,64Mo et après "réparation" dans Netfabb croix rouge, Automatic Repair sa taille passe à Ko.

Cette diminution de taille, dans ce cas, ne semble pas changer quoi que ce soit. L'impression de cette fusée avec ses ennuis sans fin a été fort instructive.

L es 2 éléments de la fusée sont disposés comme dans les images ci-dessus, ils sont imprimés en même temps. Premier essai: O n voit la pointe fondue et une ailette ratée sur trois pourquoi une seule? La qualité générale est médiocre. On observe aussi des ondulations d'une période supérieure à celle des couches de filaments, l'espace entre leurs crêtes est d'environ 1,3mm. Le traitement dans Photoshop fait paraître le résultat encore plus affreux.

Pourquoi cette impression est elle aussi mal réussie? Impossible de le savoir, on ne peut que constater, faire des comparaisons en modifiant les paramètres, le type de filament, la taille des pièces et réfléchir à des "astuces" pour apprivoiser le Dragon Une chose est certaine, ces phénomènes sont obligatoirement thermiques, liés à des processus complexes de chauffage et de refroidissement.

Dans cette collection hallucinante les réussites sont rares, nous allons faire un tour d'horizon rapide. A gauche, une ailette fondue encore une seule et des ondulations importantes. Ensuite, sur le plateau de l'imprimante, en ABS "blanc", les ondulations sont épouvantables. En numéro quatre, avec une densité de remplissage haute et une coque épaisse, c'est la catastrophe, tout est fondu, arrêt avant la fin. Sur ces échantillons, le remplissage augmente de gauche à droite.

Test de l’imprimante XYZ Da vinci Junior 1.0

Plus les objets sont remplis, plus ils restent chauds. A droite, on peut voir l'aboutissement d'une "optimisation" brillante En résumé, avec cette taille de 58mm , aucune épreuve n'a été parfaitement réussie, les principaux défauts sont: Comment une seule ailette peut-elle être ratée?

C'est une énigme. Quelle explication? Augmentation de température du sommet, il y a des traitements Pour tenter d'améliorer cette situation chaotique, voici quelques médicaments A vant cela il faut réaliser qu'avec une buse de 0,4mm, le filament extrudé voit son diamètre augmenter à 0,48mm quand il sort à l'air libre.

Cet écrasement du filament va se traduire automatiquement par une augmentation de sa largeur et par une certaine pression exercée sur les couches inférieures. On imagine que les conséquences de ces phénomènes, difficiles à maîtriser, seront différentes selon les matériaux d'extrusion et bien sûr les réglages, les volumes, les tailles et les formes des objets à imprimer.

Seuls les résultats obtenus permettre de supposer ce qu'il s'est vraiment passé, mais avec une très grande marge d'incertitude. Avec ce type d'impression par fusion de filament, l'impression 3D est très loin d'être une science exacte.

C e "puits" c'est mon invention à moi J'en suis fier..! Chez nous on dit aussi "Puy", comme Puy-de-Dôme. L'analogie est frappante entre l'extrusion d'une pâte chaude d'ABS capable de fabriquer un objet et la lave expulsée du cratère des volcans qui ont modelé les paysages d'Auvergne.

L'idée était de proposer à la pièce en construction un certain temps de répit entre ses couches d'ABS pour qu'elles aient le temps de se refroidir au lieu de fondre.

Pour cela la pièce est entourée d'une structure supplémentaire à construire. Il faut donc accepter une perte de matière en quantité non négligeable. Sur la droite, la pièce est en place dans son "puy" La partie inférieure est plus grande après l'échec d'un cylindre simple comme celui de gauche. Les dimensions n'ont pas changé, hauteur d'ogive 30mm, hauteur totale 58mm. Le modèle est présentable. On voit que la pointe est correcte et que les ailettes sont toutes réussies.

Avec cet éclairage, les défauts sont moins visibles que ci-dessus. Les ondulations sont restées surtout vers la pointe, un ponçage de cette pointe ne serait pas trop difficile. Les deux pièces sont collées à l'acétone. Il faut veiller a un positionnement rapide car cela va très vite. Le "puy" des ailettes est cylindrique. P our tester l'influence de la taille une "grande" fusée a été imprimée, son ogive fait 36mm de haut et sa hauteur totale 67mm. Commentaires You can also add comment via Facebook.

Merci d'avoir évalué ce programme! Merci d'ajouter un commentaire expliquant les raisons de votre vote. Me notifier des réponses des autres utilisateurs. Subscribe to comments: Info mise à jour: Logiciels connexes. PodManager Assistants de Périphériques.