TÉLÉCHARGER DISCOURS HOUARI BOUMEDIENE GRATUITEMENT


24 févr. Télécharger. enregistrer. Liés SUPPLÉMENT GRATUIT - 27 DÉCEMBRE . houari . Discours du président Houari Boumediène. T1. Houari Boumediene et Abdelaziz Bouteflika lors du sommet AfroArabe du Caire. Boumédiène . Houari Boumédiène prononçant un discours à Ouargla Algérie. Découvrez le tableau "Houari boumedien" de Bourchak sur Pinterest. Histoire Algerie, Guerre D'algérie, Femme Algerienne, Télécharger Gratuit, Merveille, Coran, .. Wikipédia, l'encyclopédie libre Liberte Algerie, Histoire Algerie, Discours.

Nom: DISCOURS HOUARI BOUMEDIENE GRATUITEMENT
Format:Fichier D’archive ()
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:65.65 MB

TÉLÉCHARGER DISCOURS HOUARI BOUMEDIENE GRATUITEMENT

Mais si ce dernier Boukherouba , à Aïn Hassaïnia, dans une famille de es quelques Algériens qui possé- pays pour la Tunisie où il poursuivra son se singularisait au sein de la direction poli- paysans pauvres, originaire de la Petite Kabylie. Comparé à lui, son homologue homme au visage émacié, le regard fixe et renversent et exilent le roi Farouk, un khédi- du COM-Est, Mohammedi Saïd, ancien Houari Boumediène prend d'abord la perçant était presque inconnu des Algériens ve noceur amateur des belles stars du fabu- colonel de la Wilaya III très proche de Krim direction du COM Ouest Oujda , puis la tête de l'état- qui vivaient leurs premières pénuries et leux cinéma égyptien des années et Belkacem, apparaissait comme un bulldozer major général EMG , instance créée par le CNRA de Le jeune Boukharouba prend toute la dans une galerie de cristal. C'est également Belkacem, Ben Tobbal et Boussouf qui stationnées aux frontières. Bien sûr, on avait déjà vu cette silhouette dans la capitale égyptienne qu'il s'éveille au finiront par le coopter dans le cadre du inquiétante du vice-Président, dans l'ombre panarabisme nassérien.

Discours historique de Boumediene à l'ONU (avril par didine 27 déc. Citations du président Boumediene. 3ème éd. Description matérielle: p. Description: Note: Recueil d'extraits de discours, messages etc. 29 déc. La vie du Président Houari Boumediene revisitée - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos Feus Houari Boumédiène (au centre), Mohammad Reza Pahlavi, Shah d'Iran (à . il a prononcé un discours mémorable sur le nouvel ordre économique international. . Lire le pdf Télécharger le PDF.

Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation. Par Correspondants. L'anniversaire de création est le 27 juin COM - tous droits réservés - Conception et Hébergement. A la une A la une. Ouest Est Centre.

Votre avis Nom: Avis Code de verification. Vous êtes sur: Pour toute information ou demande concernant la version papier de "Liberté" écrire à: Il ne réalise pas vraiment ce qui conférence afro-asiatique.

Il se souvenait de l'ivres- s'exprime difficilement. Cela sert sa timidité relati- remonter trois jours avant pour le comprendre. Il lui dit: Il s'est couché tard, et lorsqu'un cri de la se qu'il avait connue pendant les succès, il y a deux ve. En fait, plusieurs officiers français ont eu avec trois jours de réunion des cinquante membres du Caligula. Et ce, en même temps que sa popularité à amis. De combien d'argent as-tu besoin pour vivre drillage qui équivaut à une occupation.

Il a aug- manifester. Il avait eu lui des conversations longues, précises et approfon- Comité central du F. Voici que Ben César, pour le moment du moins, est abandonné de qu'on venait lui annoncer une nouvelle importante. Nasser, dies. Il a peur de la foule, n'aime pas le contact avec Depuis plus de trois mois deux hommes, Abdelaziz gée. En même temps, chacun se méfie de Brutus.

Il s'est endormi fort de trois convictions. A la veille N'Krumah, Nehru, il les avait tous eus: Il reste que cet de la conférence afro-asiatique, lui, Ben Bella, peut football. La veille, le vendredi après-midi 18 juin, il la télévision. Il paraît à la fois possédé et ennuyé. J'ai essayé d'établir par une enquête sur place tout se permettre et il va le montrer dès samedi se faisait longuement photographier au Club des Cette nuit, il est calme.

Il attend d'autres rapports tuer Ben Bella. Boumediène n'en était nullement ralliement des cadres et les manifestations hostiles avoir été justement accusé. Ben Bella accepte, sonnelle, n'est cependant pas dénué de sens dans la comment des clans qui viennent, en Algérie, de matin. Ensuite, il a divisé ses principaux ennemis, Pins, parmi les installations qu'il avait lui-même dans une gravité à peine souriante.

A chaque preuve que ses deux fidèles de la jeunesse et des femmes. En réalité, non seule- prend Azzeddine dans son avion. Une semaine plus bouche de Ben Bella. Le pouvoir l'a peut-être rendu régler leurs comptes voient et ont vu eux-mêmes, les hommes du ministre de la Défense nationale, fait construire pour la conférence du Tiers Monde lui apportaient de la duplicité ou des égarements ment Boumediène ne sous-estimait pas la populari- tard, il n'a pas encore libéré ses amis, mais il offre sceptique, mégalomane et, dans un certain sens, de l'intérieur, leur action.

Il ne l'a pas rendu cruel. Aucune exécution état de quelques conclusions personnelles: Enfin, un certain tous les jours. Il propose encore de l'argent, comme durant son règne, à l'exception de celle du colonel 1. Dans tous les coins de la risque de faire subir à nouveau au peuple algérien prestige qu'il voyait le mal absolu: Il a fini par croire que tout est à Chabani. Pour le moment, seule la stratégie santes pour qu'on néglige le rôle d'une puissance six mois gardés par les compagnies nationales de de la juvénilité de sa complaisance.

Ce n'est pour- ville, dans toutes les régions du pays, le plan a été une guerre civile comme celle de juillet Ceux gique, le gigantesque rideau de fumée qui voilait le vendre, que tout peut être acheté, le pouvoir l'a compte. Cela dit, les réserves à l'égard du com- sécurité, dont on lui a assuré tous les jours qu'elles tant pas le dernier contact qu'il eut avec des journa- appliqué avec une minutie et une efficacité totales.

Il veut plaire à tout prix. Et il mépri- munisme du groupe de Boumediène incitent les ne comprennent que des hommes prêts à mourir listes. Il reçut ensuite les collaborateurs de Le plan comportait des arrestations: C'est pourquoi, maintenant, il s'attarde sur Newsweek.

Au cours de cet entretien, il devait se faites.

Le premier arrêté a été Nakkache, ministre de 3 morts. La Lui, Boumediène, seulement, il est vrai, la majorité des cadres. Ben grossière et compromettante. Draïa, le créateur de ces compagnies. Il n'avait pas de parti- C'est une course de vitesse. Le fait décisif: Pour l'armée: Pour les méde- sur les frontières en a déconcertante de sans, sauf dans cette masse dont il a passionnément nant que les deux adversaires savent à quoi s'en complexe que le portrait que font de lui ses détrac- comédie est terminée.

Pour un certain fait presque autant. En tout cas, certains procès nent aux propos du chef d'état-major un poids déci- A 3h du matin, la célèbre, l'exceptionnelle, la ful- nombre d'autres: Il y a paraissent bien tardifs.

C'est plus qu'une fusillade. Il vient de le prouver. A 49 ans il lui arrivait de cacher son âge et trois balles dans la poitrine. On pense qu'il s'en sor- choses: Le jour voyage à Paris pour rencontrer De Gaulle, mais la fait craindre l'installation d'une police politique la villa Joly, siège de la police judiciaire, est atta- de dire qu'il n'en avait que 47 , il perdait un destin tira tout de même, mais en prison. Pour faire leur rapport, les et conservait à peine une existence.

Le second, c'est Hadj Ben Allah, le plus fidèle des dans la nation une ses fidèles: J'ai été pris pour un autre journaliste, membres de l'ambassade des Etats-Unis décèleront Tandis que la voiture se dirige vers Maison-Carrée, benbellistes. Après un moment de résistance, il s'est société exemplaire, Ahmed Medeghri et cercle amical, ensui- sent au complet. Le FLN a trois instances: Il conduit les yeux bandés en voiture dans une villa.

Une compa- le colonel Tahar Zbiri se rend, lui, au ministère de laissé arrêter. Il y la Défense nationale. Quelques passants se rappel- de la Police judiciaire, a fait, disent ses ennemis au plus idéaliste, et plus Chérif Belkacem, ministre la patrie était en tral et enfin le congrès.

A la dernière réunion des nationaux. Si Boumediène se laisse éliminer, il lui conduit à me féliciter de ce que mes hôtes se soient a eu huit morts. Grâce à l'admirable Germaine encadré par le colonel et les deux commandants. Il du ministère. C'est une veillée d'armes. Lorsque soit d'ailleurs ; s'il est arrêté, ce n'est pas comme populaire alors que les Pancho Villa, méthodes qu'en Conseil des ministres. Il a l'habitu- prend Chou En-lai et Nasser, un Ben Bella plébis- Tillion, la Constitution algérienne est la seule au se souvient que Tahar Zbiri est sentimental ; il tente Tahar Zbiri déclare à Houari Boumediène que la tortionnaire, c'est comme corrupteur.

Ben Bella savait soit les De Gaulle, de, après un exposé, de demander: Il profère un juron arabe, où figu- mission est accomplie, ce dernier est entouré de ses Il y a enfin Abdelahram Chérif, ministre des entretenir son mythe et soigner sa légende. Il n'était soit aussi les Hitler. Rien n'est joué. Devant le ration. Il y a d'abord et avant tout, Abdelaziz Bella.

Lui, c'est un cas particulier. Il est accusé dont Ben Bella n'arrivait pas à tirer parti. L'un déclare projet est adopté à l'unanimité moins une voix. Il est 4. De tout procurer déjeunant aux côtés de l'épouse d'un ambassadeur aujourd'hui que le président de la RépublIque algé- Cette fois, certains membres du Comité central sont ministre des Affaires étrangères.

Il est mieux placé surmonté que dans la mesure où les ralliements digne. Il déclare: Ben Bella com- que quiconque pour savoir les incalculables consé- seront moins inconditionnels, et où certaines exi- Avant de monter dans la voiture qui le mènera dans cisément, le samedi matin. Il y a Ahmed Medeghri, bassadeur d'Algérie au Caire s'aperçoit que le gou- Fidel Castro son désordre, mais moi, chère corrompre le moindre opposant.

Un autre assure mence par attaquer d'une façon violente son proté- quences d'un putsch à un moment pareil.

Toute la gences seront mieux formulées maintenant et non une caserne de Maison-Carrée, à 20 km d'Alger, il ancien ministre de l'Intérieur, ancien officier. Il y a vernement égyptien est bien mieux informé que lui Madame, j'aime ce désordre et je m'y sens à l'aise.

Houari Boumediene : le règne de tous les pouvoirs ()

Ce ne sont plus ses Chérif Belkacem, ministre de l'Education nationa- sur ce qui se passe en Algérie. Or, dans aucun pays Il voulait dire, bien sûr, qu'il préférait le romantis- ce, on ne pouvait savoir s'il sortirait libre ou les ministre de la Réforme agraire. C'en est fait 5. Ce sont des paras, en uniformes bariolés, le, ancien officier. Cela veut-il dire qu'il craignait le moment où l'élan révolutionnaire dait concentrer entre ses mains tous les porte- de gestion sont un échec, cela ne peut plus durer.

Quant aux rapports avec d'élite du colonel Boumediène. Ils qu'aux yeux de Houari Boumediène, Ben Bella est serait maté par des structures sans âme. Pour l'aus- feuilles ministériels importants dans un pays à qui Ali Mahsas s'irrite. Il rappelle que, le mois précé- résistance algérienne.

Illusion, le benbellisme? Alger a une fois mènent la même vie que le ministre: C'est plus complexe. Au nom de cette illusion, les réfugiés dont nous saurons apprécier les échecs du socialis- de plus son visage de complot et de putsch. La nuit cète. Ils sont, comme lui, patriotes au sens à la fois Pour le ministre de la Défense nationale, Ben Bella attendre. Attendre que le personnage se démasque. L'Algérie n'est pas une terre d'expé- y est somptueuse.

Les étoiles au-dessus des cyprès, le plus étroit et le plus intense du mot. Ils ont même joue un jeu personnel avec les Egyptiens comme ponsabilité. Dans les ambassades, on l'appelait nement tout entier. Dans aucune autre faisons comme les Cubains.

Dénonçons nos putsch, l'ancien gouverneur brésilien Miguel Araïs plin pour la stratégie des partis étrangers. Elle est désert. La clarté bleue de la baie, l'une des plus maigres, secs et noueux, du genre qui vieillit vite et est absente dans la stratégie du chef de l'Etat.

Pour proclame en arrivant à Alger: Houari Boumediène est Abdelahram Chérif, d'origine tunisienne, qui En fait, et comme en , il fallut attendre que raître injurieuse. Au respect de la Constitution, Ben prouver que ce n'est pas le gouvernement qui est en hasard si j'ai choisi cette terre de liberté! C'est une description que l'on le type parfait de ce genre d'Algérien peu connu à connut Ben Bella en Libye, est aussi celui qui - Boumediène lui-même fût menacé.

Ses selon Boumediène - poussa à la guerre contre le sion du gouvernement provisoire de la République cite des meetings populaires, à la Castro. C'est pré- donne la parole à Zahouane, un jeune Algérien, répondent: Lorsque algérienne, présidé par Ben Khedda, de destituer cisément ce qui déplut à Boumediène lors de son honnête et sérieux qui, avec Mohamed Harbi, ali- durer. On va bien vite s'apercevoir que nous qui tion aux Algériens à propos du collectivisme. Dans la voiture, Ben Bella ne dit plus un mot.

C'est gestes rares. Un témoin raconte: Sereinement, Zahouane fait une critique Palestine, nous ne trouvons pas de volontaires. On la fin de ce sourire un peu grimaçant, un peu pou- que la mission est accomplie, il fume sa première de la R. Ben encore aujourd'hui la note. C'est de la décision prise rienne, qui représente l'Algérie à La Havane.

Depuis un an, il s'était arrêté de fumer. Bella obtint sa libération avec l'aide des Egyptiens. Par Adlène Meddi Algérie m'attribuent un honneur que j'aurais dat à la présidentielle de et qui s'est alors souhaité mériter.

P Ibrahimi était une sorte de confident pour le défunt Houari Boumediène. Mais il se défend d'avoir poussé vers des choix fermés sur l'horloge de l'histoire à l'heure en dévoilant l'ar- chéologie des ambitions de l'actuel chef de l'Etat. Une révélation en rapport direct avec la polémique déclenchée récemment par les déclarations de l'ancien président Chadli journaliste. Est-ce que l'inimitié entre Ahmed l'arabité et l'Islam uniquement.

Il évoque la Bendjedid concernant la succes- Ben Bella et Taleb Ibrahimi a rapproché ce der- nomination de Mouloud Mammeri à la tête du sion à Boumediène. Rappel historique: Non seulement à cause Bella. Le même constat est partagé à l'époque qu'au lendemain de l'indépendance, nous avons de tous ces drames shakespeariens autour de la par le jeune médecin Ahmed Taleb Ibrahimi commis l'erreur de perpétuer le discours natio- succession, mais aussi autour de la maladie et 32 ans alors qui dénonce la concentration des naliste basé sur le binôme arabité-islamité au du décès du Président ce 28 décembre Au lieu de rectifier ce que lui-même Boumediène, le journaliste français du Monde, que l'intervention d'aventuriers venant de diffé- le président Houari Boumediène, ndlr.

Avec parfois des discussions spécialiste d'hématologie. C'est lui, en particu- ans et demi dans les prisons françaises, il sera Boumediène. Il était chargé enfin En relatant ces années de plomb, on retrouve membre de la direction de l'ex-parti unique.

Il n'a jamais accepté que ses proches pro- De flash-back en analyses, Taleb Ibrahimi mystères? Pas grand-chose malheureusement. Dans hommes politiques.

Attardons-nous sur le cas ce triste événement. Durant toute cette période, regrettent toujours, M. Taleb-Ibrahimi à d'arabisation et d'attachement à la dimension ministre, la nuit du 14 octobre , le le de confirmer telle ou telle hypothèse, surtout Ahmed Toufik Madani, ancien secrétaire géné- musulmane de l'Algérie lui vaudront des décen- Président, qui n'a que quelques semaines enco- que dans les pays du tiers-monde, on a tendan- ral de l'association des oulémas, que l'auteur nies de critiques.

Boumediène considère qu'il a fait exposés aux mêmes vicissitudes de la vie, telles l'époque: J'ai l'impres- don de sa personne à son pays au point de que la maladie, les accidents.

Par ailleurs, déjà notre révolution et en constitue même un sion de travailler sur le fil du rasoir, entre un s'identifier totalement à lui ; en conséquence, d'autres morts de leaders restent mystérieuses. Il se plaint des Ainsi, de sérieux soupçons pèsent sur les ser- médecin à l'hôpital Mustapha Bacha, à Alger, térise par une lenteur décevante qui cache sans vilenies des uns, des faiblesses des autres et vices secrets israéliens qui seraient certaine- désire s'éloigner de la politique, mais le coup doute, selon lui, un penchant pour la langue reconnaît les qualités de certains.

Le Président ment responsables de l'empoisonnement de d'Etat du colonel Boumediène le rattrape. Autres sa tournée à l'Est pour ne pas assister aux élèves, au motif que la langue arabe ne peut Mais c'est autour de Abdelaziz Bouteflika que exemples: Cherif Belkacem, ministre de assurer un enseignement de qualité, notamment les révélations de Boumediène sont les plus ndlr.

Taleb Ibrahimi réfléchit, De manière générale, elle comporte le risque de mes relations avec Bouteflika. Des clivages potentiellement dange- rôle.

Sans doute m'en veut-il de ne l'avoir pas terrassés par des crises cardiaques Toujours quart de siècle? Ces derniers, désirait. En effet, lorsqu'en , j'ai chargé un Boumediène en forme et avec un moral de cette date le coup d'Etat du 19 juin , ndlr. Espérons que d'autres mettra fin à une gestion anarchique du pays, l'encadrement des activités économiques, admi- de Bouteflika relative à l'introduction d'une dis- témoignages pourront un jour éclairer l'histoire miné par les luttes de clans, le désordre et les nistratives et techniques, etc.

Espérons tou- graves dérives en matière de respect des droits çoivent donc le processus d'arabisation comme sident, élu en même temps que le Président, sur jours. A fait, une grande motivation dans mon accepta- plus ou moins long terme.

Résolu, Taleb Bedjaoui qui voulait savoir si cette proposition Sources: Rêves et constitué après le 19 juin La passion ce qu'il décrit comme une sorte de mélange cusent d'être à l'origine de l'arabisation en introduire un tel article. Taleb Ibrahimi, candi- de bâtir , aux éditions Casbah.

L'arabisation a d'abord com- quent d'entraver une saine et valable orien- mencé dans l'enseignement: La langue tation. D'autres courant de la réalité sociale L'enseignement secondaire a été arabisé efforts doivent émaner également de l'élite algérienne matière par matière, à partir de , jus- arabisée [ Les mosquées sont à la dis- qu'à aboutir à une version uniquement position de ces élites pour alphabétiser et arabe du baccalauréat.

A l'unani- supérieur a d'abord été arabisé dans les mité, les observateurs feront le constat que sciences humaines. Finalement pressé par la politique d'arabisation prônée par l'arrivée de bacheliers exclusivement ara- Boumediène, et qui s'est poursuivie inlas- bophones, il est passé lui aussi à l'arabisa- sablement, a eu un impact négatif sur la tion jusque dans les disciplines scienti- vie des Algériens, suscitant une double fiques. Par contre, les instituts de forma- résistance et de profondes tensions dans la tion supérieure dépendant des ministères population.

Une hostilité est venue en pre- autres que l'Education nationale ont géné- mier lieu des milieux francophones. Ne ralement poursuivi leur formation en fran- pouvant s'exprimer ouvertement sans être çais, parfois en anglais. Le drame était tel que les bache- sion en langue arabe. Ces tensions abouti- liers arabophones passaient leur première rent également à des heurts parfois vio- PHOTO: La déci- commençaient à peine à maîtriser le voca- sion d'instaurer l'arabisation a été qualifiée bulaire français.

Selon certains analystes, be, et pour remédier aux manques en elle était un moyen habile de couper 30 Par Nabila Amir dans une optique politique. C l'Egypte, la Syrie et l'Irak. Ceux-ci expé- mistes. C'était aussi une mesure efficace commencèrent les premières gogique grave, une baisse de rendement campagnes d'arabisation.

C'est souvent proches des Frères musulmans. Elle s'est de plus accompagnée jeunesse algérienne a pu s'imprégner des cadres francophones. Cependant, vu les langue officielle du colonisateur, le fran- de l'imposition, par le biais de l'arabe, valeurs islamiques. En , ce fut l'ara- tente vainement de sauver l'école algérien- d'avant où la seule langue écrite était de pouvoir. La légitimité, que le pouvoir bisation de l'affichage avec les noms de ne en faisant appel à Mostefa Lacheraf l'arabe littéral.

Mais la réalité a été que de Boumediène avait voulu obtenir à tra- rues et des plaques d'immatriculation. Le duquel devra s'articuler cette adaptation.

Il faut rappe- nationale et une partie de l'administration. En effet, dès les premiers jours de l'indé- Boumediène n'a jamais pu se libérer de tionnaires à apprendre l'arabe dans un A la mort de Boumediène, en , pendance, en , le groupe partisan de l'emprise de la religion et de l'arabe cora- délai de trois ans.

Houari Boumediene : le règne de tous les pouvoirs (1965-1978)

Cependant, les hauts Lacheraf est démissionné, et le bilinguis- l'arabisation a mobilisé les Algériens de nique. Il avait reçu son instruction culture arabe dominante, qui voulaient fonctionnaires s'en firent dispenser par me enterré. Dans les médias, c'est surtout la Chadli Benjedid, plus enclin à subir les dans les écoles coraniques de la région de ment massivement francophone.

Etudiants radio et la télévision qui ont été marquées pressions des islamo-conservateurs du Guelma, la médersa El Kettani Constan- issus des écoles coraniques, intellectuels par l'arabisation.

Le résultat, selon de FLN, cherche à évincer le français. Mais tine , et dans les universités théologiques provenant des universités arabes, de for- nombreux témoignages, en fut que leur triste a été le constat! L'université algé- de la Zitouna Tunisie et d'Al-Azhar mation souvent religieuse ou littéraire, ils message devint incompréhensible pour rienne, considérée jusqu'alors comme la Égypte , un haut lieu du fondamenta- définissaient ainsi leur dogme: Ce sont, en effet, quelque 10 adeptes.

A été assujetti à l'arabisation ce qui était sous l'influence campagnes et autres décrets multiples. De être réel que lorsqu'il est national, et que la politique linguistique en Algérie obéit directe de l'Etat: En revanche, les auto- notamment les médias. Il ira langue du pays qui est l'arabe. Cela peut rités n'ont jamais manifesté aucune préoc- conditions de mise en oeuvre de cette même plus loin dans sa logique destructri- même constituer, renchérit-il, un danger cupation pédagogique, aucune recherche option linguistique se sont faites dans un ce.

Discours de Houari Boumediene à l'onu

En , il interdit les écoles privées, pour l'équilibre de la nation et l'épanouis- ou réflexion en profondeur sur le sujet. Le contexte d'improvisation, les mesures rendant la tâche difficile à l'élite sociale sement de sa personnalité.

Elle arrivait même à augmenter ses parts Boumediène. Huit mois plus tard, prix posté, au régime fiscal applicable et à la application. Les décisions étaient appli- tenaire de se conformer aux engagements pris, rien ou Organisme de coopération industrielle, cables le jour-même.

Plusieurs entreprises françaises procé- sion de charger Sonatrach de mener seule les pays arabes engagés dans le conflit, le gouver- opérations sur les champs pétroliers et gaziers. Après Canal de Suez. Les nouvelles lois siège à Hydra! Après cette Affaires étrangères, effectua de très nombreux date, marquée par un effondrement des cours cement des recherches pétrolières.

Total était également présente en ture administrative échappant complètement à Ortoli, en charge du dossier. Une année après, Tchad, au Gabon et ailleurs. En pétroliers. Fait inexplicable: Deux ans après la signature des Accords cette position. Pour certains histo- source fantastique de prospérité.

Les accords com- certaines sociétés, des hydrocarbures. Ainsi, les départements des Oasis et Belgique, Madagascar Fortement touchée, Elf- politique. Cinq années auparavant, Djamel mettre en place une industrie pétrolière sans aide çaise de venir explorer dans le sahara algérien.

Houari Boumediene photos et images

Par M. Aït Ouarabi au milieu des plaines, abritait jusqu'à un passé récent des familles de Fellah. Mais au début de n projet qui fut l'élément clé de la la décennie , il connut de terribles transfor-. En effet, le président Houari Boumediène, dans le cadre de sa réforme du mations humaines et matérielles. Une bonne partie de ses véritables habitants le quittèrent, laissant la place à des arrivistes aux pratiques sociales peu catholiques.

Gagnées par l'usure du temps et victimes du manque d'entretien, les secteur de l'agriculture, condamne l'esprit de infrastructures urbaines se dégradèrent. Le gourbi régnant dans les campagnes et lève les même décor se répète ailleurs, dans d'autres vil- fonds nécessaires pour concrétiser l'opération lages agricoles.

Pas tous peut-être. Mais la gran- historique de villages socialistes. Par ce de partie de ces villages se trouve dans la même projet, Boumediène visait surtout à rompre avec situation.

Parce que complètement défigurés et le romantisme révolutionnaire et la confusion déviés de leur vocation initiale, certains villages idéologique de cette époque-là. La construction sont désignés par "ex". Erigé au milieu d'une rêves: Ce programme a cole, inauguré en , est devenu le "foyer" de également aidé - toute proportion gardée - à tous les vices. Infesté par les voyous et les trafi- sédentariser les populations rurales et à relancer quants de drogue, il est devenu invivable pour un tant soi peu la machine agricole.

Les cam- ses habitants au nombre de Outre le chô- pagnes se verraient ainsi dotées d'écoles, de dis- mage et la promiscuité, il manque de tout. Eternel chantier, ce village se dis- Fellah.

Elles verraient également la disparition tingue par ses constructions inachevées depuis de quelques gourbis sans vie, hérités de l'époque trente années pour certaines.

Il compte actuelle- coloniale. Pour nombre d'observateurs, ce projet ment près de familles. Les édifices qui agricole et industriel", lancé en octobre par des plaines devaient servir de bureau de poste, de siège de le général Charles de Gaule.

Si l'idée ressemble l'APC, de Souk El Fellah…n'ont pas vu et ne à celle du général de Gaulle, l'objectif est bien années passaient, les villages construits perdi- des hameaux, des bourgs. Aujourd'hui, certains verront probablement jamais le jour. Ils sont au différent, d'autant plus que les visées colonia- rent leur visage et se transformèrent en cités d'entre eux sont des nids de délinquance et des stade de chantier - abandonné - depuis plus de listes n'étaient guère pour permettre aux ternes et sans attrait dont les maisons se ven- plaques tournantes des trafiquants de drogue.

Pour les habitants, ces cadavres Algériens d'accéder à une vie meilleure mais daient aux plus offrants. Les infrastructures col- Cela au point qu'un village socialiste au nord de en béton représentent bien la fin de l'épopée plutôt de s'assurer la pérennité du système colo- lectives furent privatisées et cessèrent de jouer le Tizi Ouzou, plus exactement dans la commune socialiste ; illustrent l'échec d'une politique lan- nial.

L'ambitieux projet de Boumediène a suivi rôle qui leur était dévolu, à savoir faciliter la vie de Timizart, a été surnommé par les habitants cée tambour battant et pour laquelle de colos- un chemin sinueux. Comme le barrage vert, ce aux habitants. Ainsi, au fil du temps, ces vil- des localités environnantes: Et au fur et à mesure que les et de les faire disparaître à jamais, deviennent années , ce village agricole, qui a été érigé de Boumediène".

Il avait donné l'habitude d'une certaine manière de faire, pétrie de secret et de déni. Par Amel Blidi Ces larmes versées sur le "Zaïm" le font aujourd'hui bien rire. Cela ne me semblait pas être un passage naturel, il n'y a mort de Boumediène sonnait, pour certains, le son visage de dictateur", dit-il dans un grand sourire. En fait, avait pas de continuité. Le portrait de Chadli m'était inaccessible. L "début de la fin".

Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, nous étions persuadés qu'il y avait un pilote dans l'avion", raconte Chérif, aujourd'hui cadre dans une entreprise privée. Pour certains, Boumediène a peut-être fait les mauvais choix écono- explique Mustapha, 40 ans, les Algériens ne se rendaient pas réel- lement compte de la dictature de Boumediène. Comme aux dessins animés, nous nous inventions un héro. Il y avait cette mythologie du père fondateur. Nous avons été bernés par l'école. Nous vivions dans le Il y avait un vide.

Boumediène me semblait plus proche", confie- t-il.

Pour l'enfant qu'il était, le pouvoir de Boumediène se cristalli- sait dans les "DS" noires que tout le monde craignait et dans l'in- terdiction formelle de "parler kabyle à Alger ".

Immédiatement après l'arrivée du colonel Chadli Bendjedid au miques mais au moins a-t-il essayé de changer les choses. Rares mythe que nous étions une nation respectée", analyse-t-il. De la pouvoir, quelques changements commençaient à se faire sentir. Les Algériens en achetaient cette époque, au moins, les gens avaient l'espoir d'une vie meilleu- mère.

J'étais doublement des cageots entiers. Cette période leur avait permis de faire des études, de se peiné dans la mesure où j'avais perdu mon père deux ans aupara- Chadli a mis en place une liberté commerciale au forceps.

Une construire. Il pouvaient enfin rêver d'une vie meilleure", estime vant. Et là, le peuple algérien était soudainement orphelin. C'était liberté qui jurait avec ces queues interminables devant les coopé- Dalila, 41 ans. Aujourd'hui, dit-elle, les espoirs nés dans les un véritable choc émotionnel. Les gens paraissaient inconso- ratives socialistes et les Souks El Fellah", raconte Ali. Pour eux, le pays s'est effondré", se rappelle-t-il.

La transi- Malgré ses efforts, Chadli n'a jamais pu rivaliser avec son prédé- dues. Tout ceux qui ont vécu la mort de Boumediène se rappel- tion vers la présidence de Chadli Benjedid ne fut pas sans cesseur.

Nous voyions en lui lent de ce "sentiment de peur" qui s'est propagé immédiatement ambages. Alors nous racontions des blagues sur lui pour après l'annonce du décès. Il fera remarquer que les dré. Je me souviens avoir pleuré ce jour-là. J'avais 9 ans, je ne Nous sentions un grand vide. De la gestion de Boumediène, on blagues sur Boumediène n'étaient pas nombreuses. Les rares his- connaissais pas grand-chose à la politique mais il y avait cette garde ses discours aux accents populistes transmis par la télévi- toires qui existaient lui taillaient le costume de "héros".

Pour une peur des lendemains incertains. J'ai connu cette même sensation sion", raconte encore Mustapha. Pour Ali, qui avait 9 ans à la bonne partie des Algériens, le "Zaim" était parti en laissant un en avril lorsqu'on entendait ces bruits de Tizi Ouzou annon- mort de Boumediène, le changement était difficile à accepter.

Le paquebot "Algérie" devait lou- çant la guerre", confie Saâdane, qui a aujourd'hui la quarantaine. Il y avait voyer au gré des vents et des marées.

Cherchant sans doute à bousculer méprisé et humilié par le monde occidental. II a su exploiter la haine des intégristes. A partir de là, il était sans commune mesure avec son poids révélera les fondements de sa politique. Fayçal ben Abdelaziz al-Saoud et Houari Boumédiène en Heads Of State. Portrait de Houari Boumédiène dans les années Hafez el-Assad et Houari Boumédiène à Alger en Visite de François Mitterrand en Algérie en Réunion du sommet du Front du Refus à Damas. Campagne de reboisement en Algérie.

Houari Boumédiène à Damas en Houari Boumédiène à la conférence d'Alger en Boumédiène à Moscou. Francois Mitterrand Meeting with Houari Boumedienne. Houari Boumédiène à Alger en